Les semis de vivaces
Dicentras
Hémérocalles
Hostas
Iris germanica
Lis des jardins
Pivoines
Rudbeckies
Vivaces
Grimpants

Les plateaux de semis

N'importe lequel contenant stérilisé peut servir à faire des semis à l'intérieur; pots de margarine, plats d'aluminium, fond de pinte de lait en carton ou plastique, ancienne caissette en styromousse, pots assortis et toute la gamme des contenants commerciaux.

Les caissettes sont utiles pour les semis de graines fines et pour les grandes quantités.

Les pots individuels servent surtout aux graines plus grosses et pour les variétés dont on ne veux que quelques plants

Les godets de tourbe et les pastilles Jiffy sont indispensable pour tous les pavots, lavatères et les autres plantes qui ne tolèrent pas la transplantation, il suffit de planter avec le godet en le brisant un peu.

N'importe lequel contenant stérilisé

Les terreaux des semis à l'intérieur

Il y a une multitude de types de terreaux de semis que les jardiniers ont essayé, de la terre du jardin stérilisée au four aux terreaux artificiels commerciaux.

De par mon expérience, je ne recommande que les terreaux artificiels commerciaux; c'est ce qui revient le moins cher en bout de ligne parce que nous évitons les insectes, les maladies, les mauvaises herbes et aussi les carences alimentaires.

Ils sont offerts en différents formats du petit sac de un litre au ballot compressé de plusieurs pieds cubes. Il y a des mélanges artificiels pour chaque type de culture. (voir au bas de la page)

Une semence par pastille Jiffy

Les techniques de semis
Lorsque vous semez en pot individuel, une à trois graines sont semées à la profondeur recommandée selon le type de légume. En caissettes, vous pouvez semer à la volée sur toute la surface ou en rangs si vous semez plusieurs espèces dans le même plateau. Il suffit ensuite d'enterrer légèrement les graines à la profondeur recommandée en saupoudrant du terreau par dessus le semis.

Tassez légèrement ensuite le sol sur les graines et arrosez à l'aide d'un arrosoir à pommeau fin pour ne pas déterrer les semences.

Germination de semis faits à la volée

Les soins des semis à l'intérieur

Placez le plateau devant une fenêtre non-ensoleillée jusqu'à la germination. Conservez le semis constamment humide durant la germination, en placant le dôme de plastique par dessus le plateau. Une température de 20 à 25 Celsius (70 à 80 farenheight) est requise pour favoriser la germination.

Pour prévenir la fonte des semis, je recommande l'utilisation du fongicide "No-Damp" à tous les dix jours, sinon vous risquez de perdre tous vos semis en l'espace d'une nuit.

Dès que la germination commence, vous placez le plateau de semis devant une fenêtre orientée au sud ou sous votre installation de tubes fluorescents à 3 ou 4 pouces des tubes.

Il faut aussi ne pas oublier de conserver le sol constamment humide pour éviter le flétrissement.

Le repiquage

Lorsque les plantures ont quatre feuilles; deux cotylédons plus deux feuilles véritables, vous pouvez commencer la transplantation de vos semis en pots ou en caissettes pour espacer les plants afin qu'ils se développent bien. Vous pouvez utiliser le même sol que vos semis ou un mélange pour les plantes d'intérieur. Avant de débuter le repiquage il faut bien arroser les semis pour georger d'eau les plantules et faciliter leur reprise.

À l'aide d'un bâtonnet à café en bois, déterrez les plantules, un à un en les tenant par une feuille du bout des doigts. Un crayon peut aider à faire le trou de plantation dans le pot ou la caissette d'acceuil des plantules. Comprimez légèrement le sol autour du plantule.

Replacez vos transplants devant une fenêtre ensoleillée au sud à une température de 17 à 22 Celsuis. Arrosez à fond et fertilisez à l'engrais soluble tous les dix à quinze jours. (20-20-20)

Le repiquage

Techniques d'ensemencement en pleine terre

Ratissez la surface à l'aide d'un rateau, en prenant soin d'enlever les mauvaises herbes, les brindilles et les cailloux. Si le sol est trop sec, arrosez la journée précédant les semis. Tracez un sillon avec une pioche, un rateau ou le manche d'un outil. La profondeur du sillon dépend de la profondeur conseillée pour l'encemencement.

Les graines sont semées à la main à distance égale, selon les recommandations de la variété. Un semoir manuel peut être aussi utilisé pour les graines très fines. Le sillon est refermé et les graines recouvertes de terre selon la profondeur recommandée pour chaque espèce.

Les semis sont ensuite arrosés à fond, il est recommandé de conserver le sol humide jusqu'à la germination, donc d'arroser tous les jours lorsqu'il fait soleil.

Peu après la germination, il faut éclaircir là ou les plantules sont trop serrés.

Réjean Genest, horticulteur

Annuaire des producteurs de vivaces
Retour à la page d'accueil

Les Beaux Jardins | Jardinons avec... | La Fouine | Le Survenant | Les oiseaux au jardin | Agrotourisme |


info@lesbeauxjardins.com
Copyright © 2000, Les Beaux Jardins
Ver. 2.5 -- Révisé -- 9 juin 2002