Taille des Rosiers

La taille

a.- Pour toutes les espèces de rosiers

Le printemps on taille les branches mortes ou brisées. Tout l'été, l'on taille les fleurs fanées après la floraison pour renforcer la floraison remontante.

.- Les espèces à floraison unique

Ces roses fleurissent aux extrémités et sur les poussent latérales des tiges qui se sont formées l'année précédente, ce qui veut dire que les tailler au printemps repousserait la floraison à l'année suivante. Cette catégorie de roses n'ont pas besoin d'être taillées, sauf pour des fins esthétiques après le floraison.

b.- Les espèces à floraison multiples

Après quelques années, le printemps un bon élaguage s'impose pour éclaircir les buissons vieillis. Les pousses vigoureuses sont raccourcies au tiers de leur longueur et les plus faibles de 3 à 5 bourgeons.( image b ) Couper les pousses rachitiques. Durant l'été, les fleurs fanées sont taillées au fur et à mesure pour encourager une nouvelle floraison.

Hybrides de thé et les floribundas

Les rosiers hybrides de thé, grandifloras et floribundas sont taillés sévèrement à chaque printemps.

Les hybrises de thé sont rabattus au quart ou au tiers de leur hauteur, en ne conservant que les grosser tiges et en éliminant les tiges frêles.

Les grandifloras sont rabattus au tiers ou à la moitié de leur hauteur, en ne conservant que les grosser tiges et en éliminant les tiges frêles.

Les floribundas sont rabattus à la moitié ou au deux tiers de leur hauteur, en ne conservant que les grosser tiges et en éliminant les tiges frêles.


Taille des rosiers grimpants

  • Les hybrides de thé et "climbing" exigent le mêmes besoins que les hybrides de thé, mais ils doivent être taillés plus longs pour conserver le port des rosiers grimpants.
    Ils exigent une très bonne protection hivernale
  • Les grimpants à grandes fleurs démontrent les mêmes besoins que les grandifloras et floribundas, mais ils doivent être taillés plus long pour conserver le port des rosiers grimpants.
    Ils demandent une très bonne protection hivernale
  • Les hybrides de "kordesii" se cultivent comme les rosiers rustiques. Ils sont très résistants au froid et n'ont pas besoin de protection hivernale.
    Ils peuvent passer l'hiver attachés aux treillis ou aux tonnelles sans aucun dommage.
    La taille se fait au goût du jardinier; court pour développer une forme arbustive ou longue pour les faire grimper sur un treillis ou une tonnelle.

  • Les hybrides de "Wichuriana" Laissé libre, il traine sur le sol ses longues tiges qui s'enracinent ici et là, conquérant le talus sans fin; c'est un rosier idéal pour les retombées.
    On peut le palisser sur les clôtures, les tonnelles et les pergolas, il n'aime pas être adossé à un mur car il est suceptible au mildiou.
    La floraison se faisant sur le bois de l'année précédente, la taille légère ne se fait qu'après la floraison ou pas du tout. La rusticité varie grandement d'une espèce à l'autre.
  • Les multifloras
  • aux innombrables petites fleurs peuvent atteindre de 300 à 700 cm. Fleurissant au début de l'été sur du vieux bois et étant surtout non-remontant, la taille est purement esthétique. Toute taille faite avant la floraison diminue celle-ci; on ne doit tailler qu'en juillet après la floraison.

Taille de floraison

La taille pour stimuler la floraison

Pour toutes les espèces de rosiers

L'on taille les fleurs fanées après la floraison pour stimuler une nouvelle floraison.

1- Coupez au-dessus d'une feuille en laissant quelques feuilles sur la branche (flèche noire)

2- Cela encouragera la production de nouvelles tiges avec une ou plusieurs fleurs au bout.


Éboutonnage

Pour avoir des fleurs plus grosses

1- Conservez le bouton terminal de la tige et enlevez les autres boutons à l'aiselle des feuilles.

2- Comme la tige n'a pas à partager les substances avec les pousses latérales, il se forme une fleur souvent plus grosse que la normale.


Supression des drageons

Hybrides de thé et les floribundas

1- Les rosiers hybrides de thé, grandifloras et floribundas sont tous greffés sur un sauvageon. Il arrive que le sauvageon veule s'émanciper et éliminer le greffon, alors il émet un drageon.

On reconnait facilement un drageon, il a le feuillage plus pâle et plus fin. Si on n'enlève pas les drageons, ils finiront par tuer notre beau rosier.

2- Creusez autour du drageon pour découvrir la souche. Coupez le drageon le plus près possible de la souche. Enterrez à nouveau la base du rosier.




La page d'accueil
La plantation des rosiers
La culture des rosiers
Les rosiers arbustifs
Les Rugosas
Les Explorateurs
Les Parklands
Les Rustiques Anciens
Les Hybrides Nouveaux
Les rosiers botaniques
Les rosiers anciens
Les Grimpants
à propos de l'auteur

Réjean Genest
rjean.genest@sympatico.ca

Copyright © 1999, Réjean Genest
Ver 3.0
Révisé -- le 22 juillet 2001

Les Beaux Jardins / Jardinons avec... / Le Suvemant / La Fouine /