Les Rosiers Grimpants

.

.

Les rosiers sarmenteux ou grimpants sont ceux dont les longues tiges ne peuvent se tenir seules. Elles s'étaleraient sur le sol si on ne les palissait sur un mur, treillage ou pergola.

Les rosiers grimpants ne grimpent pas réellement, ils ne possèdent pas de vrilles comme les vignes pour s'attacher aux structures. Ils s'adossent simplement aux plantes et aux structures, il est donc bien important de les attacher.

Ils peuvent être remontants ou non-remontants, cela signifie que les remontants ont la précieuse propriété de refleurir une seconde fois après la saison normale et parfois fleurir de façon continuelle pendant toute la saison végétative.

(à droite) Rosa arvensis "Vénusta Pendula"

Il y a différents groupes de rosiers grimpants.
Les méthodes de cultures varient selon le groupe d'origine du rosier grimpant

  • Les hybrides de thé et "climbing" exigent le mêmes besoins que les hybrides de thé, mais ils doivent être taillés plus longs pour conserver le port des rosiers grimpants. Ils exigent une très bonne protection hivernale
  • Les grimpants à grandes fleurs démontrent les mêmes besoins que les grandifloras et floribundas, mais ils doivent être taillés plus long pour conserver le port des rosiers grimpants. Ils demandent une très bonne protection hivernale
  • Les hybrides de "kordesii" se cultivent comme les rosiers rustiques. Ils sont très résistants au froid et n'ont pas besoin de protection hivernale. Ils peuvent passer l'hiver attachés aux treillis ou aux tonnelles sans aucun dommage.
    La taille se fait au goût du jardinier; court pour développer une forme arbustive ou longue pour les faire grimper sur un treillis ou une tonnelle.
  • Les hybrides de "Wichuriana" Laissé libre, il traine sur le sol ses longues tiges qui s'enracinent ici et là, conquérant le talus sans fin; c'est un rosier idéal pour les retombées.
    On peut le palisser sur les clôtures, les tonnelles et les pergolas, il n'aime pas être adossé à un mur car il est suceptible au mildiou.
    La floraison se faisant sur le bois de l'année précédente, la taille légère ne se fait qu'après la floraison ou pas du tout. La rusticité varie grandement d'une espèce à l'autre.
  • Les multifloras
  • aux innombrables petites fleurs peuvent atteindre de 300 à 700 cm. Fleurissant au début de l'été sur du vieux bois et étant surtout non-remontant, la taille est purement esthétique. Toute taille faite avant la floraison diminue celle-ci; on ne doit tailler qu'en juillet après la floraison.


Les rosiers grimpants rustiques

Les rosiers grimpants non rustiques



La page d'accueil
La plantation des rosiers
La culture des rosiers
Les rosiers arbustifs
Les Rugosas
Les Explorateurs
Les Parklands
Les Rustiques Anciens
Les Hybrides Nouveaux
Les rosiers botaniques
Les rosiers anciens
Les Grimpants
à propos de l'auteur

Réjean Genest
rjean.genest@sympatico.ca

Copyright © 1999, Réjean Genest
Ver 3.0
Révisé -- le 1 juillet 2001

Les Beaux Jardins / Jardinons avec... / Le Suvemant / La Fouine / Oiseaux au Jardin