Les Beaux Jardins
390 pages de chroniques, renseignements et d'informations horticoles
Le magazine virtuel
de l'horticulture
au Québec
La protection hivernale des rosiers !
Les rosiers Hybrides de Thé, grandifloras et Floribundas sont rustiques sans aucune protection seulement en zones 7, 8 et 9
Tout ce qui dépasse du sol risque de mourrir à cause des effets des gel et dégels successifs de l'hiver et ensuite par la déshydratation de ses branches en avril et au début de mai.

Il n'y a qu'une solution pour les protéger, il faut les enterrer complètement avec de la terre ou de la mousse de tourbe et de recouvrir le tout avec un cône à rosier.

Quand protéger ses rosiers?
Il faut abriter les rosiers le plus tard possible en automne
Une protection trop hâtive, peut faire chauffer les plants et les faire moisir. Il est préférable d'attendre que le sol commence à geler un peu. En général c'est en novembre, fin novembre pour la région de montréal.

L'on commence par tailler les rosiers à 20 centimètres pour les Hybrides de Thé ou à 30 centimètres pour les Grandifloras et Floribundas, en ne conservant que les branches fortes et enlevant toutes les brindilles. Avant de les butter, il est conseillé d'enlever toutes les feuilles qui restent sur le plant.

Butter les rosiers!
L'on peut butter avec de la terre, de la mousse de tourbe ou de la paille avec des feuilles
les rosiers hybrides de thé ou floribundas

Liez les branches ensemble puis buttez les rosiers sur 15 à 30 centimètres avec de la terre, de la mousse de tourbe ou de la paille avec des feuilles, mais surtout pas avec du compost ou du fumier qui risquerait de les brûler.

Les rosiers sur tige

Ils sont à demi déracinés d'un côté puis couchés sur le sol ou dans une fosse et complètement enterrés. Un géotextile peut recouvrir le tout.

Les rosiers grimpants

Ils peuvent être emmitouflés dans la paille ou le géotextile.

On commence par attacher les tiges ensemble, on attache les tiges à un tuteur, puis on emballe le tout avec soit de la pailles, des branches de sapinage ou du géotextile blanc.

Dans les régions très froides, le meilleur moyen de protéger un rosier grimpant est de le recouvrir entièrement de terre.

Détachez le rosier de son tuteur, liez ensemble les branches. Puis couclez-les au sol en les incurvant près de la base pou éviter de les briser; fixez-les au sol à l'aide de piquets croisés.

Recouvrez la plante entièrement de terre en plaçant à chaque extrémité des piquets pour en indiquer l'emplacement.

Pour les rosiers grimpants et sur tige Vous pouvez ameublir la terre pour déterrer un les racines du côté opposé à la direction à laquelle vous couchez les rosiers

Cela permettra au plant de s'incliner un peu afin d'empêcher les branches ou la tige de se briser.

Les cônes à rosiers?
Les cônes à rosiers sont une protection supplémentaire.
Les cônes à rosiers ont été mis au point pour contrer les effets d'un dégel hivernal, qui survient souvent en janvier et février. Le cône empêche la terre de dégeler autour du rosier et de l'abimer.

Il y a plusieurs dimensions et formes de cônes, ils font tous le même travail et s'équivalent tous. Ces dernières années, il s'en fabrique des beige pour moins contraster dans l'aménagement paysager, là ou le neige se fait rare.

Un dernier petit conseil, percez des trous d'aération au sommet des cônes et placez une brique ou un pavé sur le dessus pour l'empêcher de partir au vent


La page d'accueil


Réjean Genest
rjean.genest@sympatico.ca

Copyright © 2000, Réjean Genest
Ver 2.0
Révisé -- le 21 octobre 2001