Le Jardin potager

La culture des tomates en pots

En agriculture urbaine, les tomates sont souvent cultivées en pots. Il existe plusieurs variétés de tomates qui conviennent à la culture en pots. Ce sont pour la plupart des variétés de tomates déterminées dont les plants sont plus petits et qui produisent des fruits plus petits tels les tomates cerises ou en grappe.


Les tomates déterminées

Les tomates déterminées produisent leurs fruits tous en même temps ou à peu près, sur une période de 6 semaines environ, elles sont souvent à production hâtive. Les variétés de tomates hâtives, de patio et jardinières suspendues ainsi qu'à pâte de tomates italiennes sont toutes déterminées.

Vous achetez des jolis plants dans les jardineries en mai. Ils sont déjà pleins de jolies tomates rouges. Déjà à la fin de juillet vous n'avez plus de tomates, seulement des plants dont le feuillage se défraichit lentement. Qu'est-il arrivé?

Simplement, les plants de tomates sont arrivés à leur fin de vie normale déterminée. Pour avoir des tomates jusqu'en fin de septembre, il vous faudra en planter des nouveaux. Certaines jardineries offrent en été des jardinières et des pots qui n'ont pas encore commencé leur production

tomates déterminées ne se taillant pas


Les tomates semi-déterminées

Les tomates semi-déterminées sont buissonnantes commes les variétés déterminées, mais elles produisent continuellement des fruits comme les indéterminées. Lorsque vous désirez avoir une production continue de fruits jusqu'aux gelées de l'automne, ce sont les variétés que vous devez choisir.

Ce sont des nouveaux hybrides destinés à la culture en pots et en jardinières suspendues. On les appelles tomates PATIO. Certaines variétés ont des fruits plus gros. Les nouveaux hybrides pour le potager en pleine terre portent des fruits de taille moyenne en plus d’être résistants à la plupart des maladies.

Des nouveaux cultivars arrivent dans les catalogues des jardiniers, à chaque année. La plupart sont résistants aux maladies.

Vous ne taillez que l’excédent de feuillage qui est disgracieux.


La plantation en pots

Les petits pots n’ont pas besoin d’un fond de gravier, un simple tesson en grès est placé au-dessus du trou de drainage au fond du pot.

Les gros pots et les bacs, comme ils sont lourds à déplacer le remplissage de ces contenants se fait idéalement à leur emplacement définitif.

Pour assurer un bon drainage, placez quelques centimètres de cailloux dans le fond et recouvrez d’une membrane géolextile. Pour les pots sans trous de drainage, les cailloux servent de réserve d’eau pour les plantes, cela espace les arrosages.

Remplissez le pot de terre, enlevez le surplus et transplantez votre plante en tassant bien la terre tout autour. La plante doit être plantée à la même profondeur que dans son pot d’origine. Ne remplissez pas le pot à ras bord, laissez de l’espace pour l’arrosage. Arrosez copieusement et placez-le à l’ombre pour quelques jours.

Mettez votre plante à l’endroit que vous avez choisi, lorsque la température le permet. Pour éviter les coups de soleil, choisiz une journée nuageuse.


L’entretien des légumes en pots.

L’arrosage

Les plantes en pots ont besoin d’être arrosées plus fréquemment que lorsqu’elles sont en pleine terre.

Les jours chauds et ensoleillés, il faudra arroser quotidiennement les jardinières suspendues et les petits pots, en fin de journée. Les boîtes à fleurs peuvent tolérer deux ou trois jours sans arrosage. Les gros pots profiteront de deux ou trois arrosages par semaine.

Les jours frais et pluvieux demandent moins d’arrosage. un arrosage aux deux ou trois jours pour les jardinières suspendues, surtout si elles ne reçoivent pas de pluie directement.
Pour les boîtes de fenêtres cela peut attendre jusqu’à une semaine.
Les gros pots peuvent avoir besoin d’eau qu’au bout d’une semaine ou plus.

C’est uniquement votre expérience qui vous guidera dans l’arrosage de vos plantes.

La fertilisation

Les arrosages fréquents lavent le sol de ses éléments nutritifs, il faudra aussi les fertiliser régulièrement. Au bout d’un mois ou deux, il ne reste presque plus d’éléments nutritifs et les plantes commencent à vivoter. Les légumes sont exigants en engrais, ils épuisent rapidement le sol.

Un engrais granulaire à légumes devrait être appliqué à tous les mois de la saison de croissance, cela empêchera l’épuisement des éléments nutritifs du sol.

Un engrais soluble aux deux semaines maintiendra vos plantations dans un état optimum.

En fin de saison, les légumes fruits aiment un engrais fort en potassium qui les aidera à amener à maturité leurs fruits.

Cessez toute fertilisation à partir du début de septembre.

Réjean Genest, horticulteur

Pour des renseignements supplémentaires au sujet de la culture des tomates vous pouvez aussi consulter "Le Courrier du Jardinier au sujet des tomates"

Le Courrier du Jardinier au sujet des tomates


Retour à la page d'accueil du jardin potager
Calendrier
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Septembre
Octobre
Novembre
Décembre
Préparation
Le choix du site
La préparation du sol
La rotation des cultures
Les engrais verts
Les éléments nutritifs
Le pH du sol
Le compostage
Entretien
Semis intérieurs
Semis extérieurs
Transplantations
Longévité des graines
Compagnonnage
Contrôle des indésirables
Récoltes et entreposage
Congélation
Groupes de légumes
Les choux
Les cucurbitacées
Les légumes bulbes
Les légumes feuilles
Les légumineuses
Les légunes racines
Les solanacées
Les légumes tiges
Les légumes tubercules
Légumes
Le maïs
Les pommes de terre
La rhubarbe
Le topinambour
Les tomates
La taille des tomates
Les tomates en pots

info@lesbeauxjardins.com
Copyright © 2000, Les Beaux Jardins
Ver. 2.5 -- Révisé -- 30 septembre 2002