Le Jardin potager
Les tomates

Le Jardinier en cavale
proclame son droit de jardiner en ville
Les tomates

Introduction

La tomate est le légume-fruit le plus souvent cultivé et apprécié par les jardiniers amateurs, que ce soit en pots sur le balcon, sur la terrasse ou dans le jardin potager.

Fraîchement cueillie à même le plant, la tomate dévoile pleinement sa saveur. Existe-t-il une chose de plus délectable qu’un sandwich à la tomate fraîche ? Elles sont aussi utilisées pour la sauce à spaghetti, les tomates cerises mélangées aux salades, les tomates vertes frites, les tomates fourrées, les nouilles aux tomates, les pizzas garnies de tomates, les soupes aux tomates, le ketchup aux tomates et j’en passe.

La tomate plaît à tous, ce qui explique qu’elle soit la favorite des jardiniers depuis de nombreuses décennies.

La tomate se consomme comme un légume-fruit, crue ou cuite. Elle est devenue un élément incontournable de la gastronomie dans de nombreux pays, et tout particulièrement dans le bassin de la Méditerranée.

La tomate est un aliment diététique, très riche en eau (93 à 95 %) et très pauvre en calories (17 kcal pour 100 grammes), riche en éléments minéraux et en vitamines (A, C et E).

Les glucides, 2 à 3 %, sont constitués principalement de fructose et de glucose.

Les sels minéraux dont la teneur dépend aussi du sol et des apports d'engrais, sont composés pour près de la moitié de potassium, environ 235 mg pour 100 g de tomate.

La tomate contient plusieurs vitamines dont la principale est la vitamine C. La teneur, de 10 à 30 mg/100 g, dans la tomate crue est fortement réduite dans la tomate cuite (environ 16 mg).

La tomate mûre contient plusieurs pigments de la famille des caroténoïdes, dont le ß-carotène qui possède une activité provitaminique A.  Le lycopène est un pigment rouge qui est un antioxydant, que l'on retrouve à raison de 30 mg dans 200 ml de sauce tomate.

La morphologie des tomates

La tomate est une plante herbacée sensible au froid, vivace en climat chaud mais surtout annuelle sous les climats tempérés.

Son système racinaire est de type pivotant à tendance fasciculée. Très dense et ramifié sur les trente premiers centimètres, il peut atteindre un mètre de profondeur.

La tige est anguleuse, épaisse aux entrenœuds et pubescente. De consistance herbacée en début de croissance, elle tend à devenir un peu ligneuse en vieillissant.

La tige et les feuilles portent deux types de poils : simples ou glanduleux, ces derniers contiennent une huile essentielle qui donne son odeur caractéristique à la plante.

Les feuilles, alternes, longues de 10 à 25 cm, sont composées et comprennent de 5 à 7 folioles aux lobes très découpés. Le bord du limbe est denté.

Les fleurs s'épanouissent du printemps à l'été. Elles sont réunies en cymes, l’inflorescence de type déterminé.

Le calice compte cinq sépales verts. La corolle compte cinq pétales jaune vif, soudés à la base, souvent réfléchis en arrière et formant une étoile à cinq pointes. L'androcée compte cinq étamines à déhiscence latérale. Les anthères allongées forment un cône resserré autour du pistil.

Les fruits charnus sont des baies normalement à deux loges, parfois trois ou plus, à graines très nombreuses. Ils sont très variés par la taille, la forme et la couleur. Leur taille va de quelques grammes à près de trois kilogrammes. Leur couleur, d'abord verdâtre, tourne généralement au rouge à maturité, mais il en existe des blanches, des jaunes, des noires, des roses, des bleues, des violettes, des oranges et des bicolores.

La graine est petite (250 à 350 graines par gramme) et velue ; sa germination est épigée. Après le stade cotylédonaire, la plante produit 7 à 14 feuilles composées avant de fleurir.

La physiologie des tomates

C'est une plante à croissance indéterminée, mais il existe des variétés à croissance déterminée, c'est-à-dire dont la fonction végétative sur chaque tige qui s'arrête précocement, puisque la tige se termine par un bouquet floral.

Chez les variétés à port indéterminé, chaque bouquet floral est séparé par trois feuilles, et la plante peut croitre ainsi indéfiniment.

Chez les variétés à port déterminé, les inflorescences sont séparées par deux feuilles, une hampe florale, puis une feuille, avant de se retrouver en position terminale sur la tige.

Son port dressé en début de croissance, devient retombant ou semi-retombant au fil de la croissance et de la ramification des tiges, nécessitant des supports selon les types de culture.

La tomate cultivée est une plante à jours neutres, dont la floraison est indifférente au photopériodisme, ce qui a permis son adaptation sous diverses latitudes. Cependant la floraison est accentuée sous un éclairage de 14 à 18 heures.

Elle est autofertile et principalement autogame. Cela résulte de la morphologie de la fleur, le style est en effet inséré dans le tube formé par les étamines, les stigmates n'apparaissant généralement pas à l'extérieur. Cela limite fortement la pollinisation croisée, sans l'interdire totalement. La pollinisation nécessite toutefois l'intervention d'un agent extérieur, le vent, certains insectes comme les bourdons, voire un vibreur, capable de faire vibrer les anthères et de libérer le pollen.

La tomate est une plante de climat tempéré chaud.

Sa température idéale de croissance se situe entre 15 °C (la nuit) et 25 °C (le jour). Elle craint le gel et ne supporte pas les températures inférieures à + 2 °C. C'est une plante héliophile, elle demande une hygrométrie moyenne, parfois un apport de CO2 (culture en serre). Sa période de végétation est assez longue : il faut compter jusqu'à quatre à six mois entre le semis et la première récolte. La longueur du jour a aussi une grande importance.

Sous les climats tempérés, la tomate poussera mieux et plus vite en juillet (durée du jour de 16 à 18 h) qu'en septembre, lorsque la durée du jour diminue (durée du jour moins de 12 h).

Les types de tomates

Les premières tomates sauvages étaient des tomates cerises. Les sélections des jardiniers ont obtenu des milliers de variétés que l’on regroupe en trois catégories : les déterminées, les indéterminées et les semi-déterminées.

Les tomates déterminées sont compactes, précoces et mûrissent leurs fruits sur une période courte. Ils ne portent qu’une branche de feuilles entre les grappes de fruits. Les plants buissonnants cessent leur développement après avoir produit 5 ou 6 grappes de fleurs.

Les variétés de tomates déterminées sont généralement conçues pour les pâtes, les jus et les transformations à l’usine.

On ne taille pas les variétés déterminées et elles n’ont pas besoin d’être tuteurées. On les laisse traîner sur le sol. Un paillis de plastique noir peut leur être bénéfique afin de mieux contrôler les mauvaises herbes et éviter l’altération des fruits en contact avec le sol.

Les tomates indéterminées sont grimpantes et produisent continuellement durant toute leur vie. Elles produisent trois branches feuillées pour une branche de fruits.

Elles ont besoin de tuteurs et de taille régulière pour améliorer la production. Enlevez les branches latérales aussi appelés sauvageons et ne laissez que la tige terminale se développer. Vous pouvez aussi les cultiver sur 2 ou 3 tiges mais cela retarde la production.

Les tomates semi-déterminées sont buissonnantes comme les variétés déterminées, mais elles produisent continuellement des fruits comme les variétés indéterminées.

Ce sont des nouveaux hybrides destinés à la culture en pots et en jardinières suspendues. On les appelle tomates PATIO. Certaines variétés ont des fruits plus gros. Les nouveaux hybrides pour la culture en pleine terre portent des fruits de taille moyenne en plus d’être résistants aux maladies.

Vous ne taillez que l’excédent de feuillage qui est disgracieux.

culture en champs des tomates déterninées

culture avec tuteurs des tomates indéterninées

La culture des tomates.

Du semis à la plantation, de l’entretien à la récolte, chaque geste a son importance pour avoir de belles tomates.

Les tomates ont besoin d'au moins 6 à 7 heures de soleil par jour.

Elles préfèrent des températures entre 18 et 28 Celsius. Des températures plus basses que 10 Celsius provoquent le dépérissement des plants et la malformation des fruits. Durant la période de pollinisation des températures inférieures à 13 Celsius et supérieures à 35 Celsius pendant plusieurs heures, la fructification devient nulle.

Un sol léger, légèrement sablonneux et riche en matières organiques est préférable avec un pH entre 6.0 à 7.0 et il est important que le sol soit assez meuble pour que le plant puisse bien développer ses racines. Les tomates réagissent bien aux engrais organiques combinés aux engrais minéraux et solubles. Trop d'engrais azotés retarde la maturité des fruits, cependant à la fin de juin, juste à l'époque de la nouaison des fruits, l'application d'un engrais azoté est recommandé (Nitrate d'ammoniaque, Urée, Nitrate de Calcium ou Nitrate de potassium).

Lorsque les tomates succèdent des cultures libérant des grosses quantités d'azote comme les légumineuses et les choux, la croissance devient vigoureuse mais la maturité peut être plus tardive. L'application d'un fumier au printemps (fumier de poulet, de mouton ou autre) associée à un engrais minéral, améliore la production mieux qu'une fertilisation uniquement minérale ou chimique.

Les carences de minéraux amènent les différentes maladies des tomates comme les nécroses, la pourriture apicale, la craquelure des fruits, le fendillement et autres altérations des fruits. Il est important de fertiliser les tomates chaque mois avec un engrais contenant différents minéraux et des oligo-éléments.


Les semis

Il n’y a que dans les régions du centre des États-Unis ou du Midi de la France que l’on sème les tomates directement au jardin afin d’avoir une récolte satisfaisante. Sa période de végétation est assez longue : il faut compter jusqu'à quatre à six mois entre le semis et la première récolte.

Les semis intérieurs se font de la mi-mars jusqu’à la mi-avril, soit deux mois avant la transplantation extérieure. Les semis faits plus tôt produisent des plants trop longs qui doivent être couchés à leur plantation extérieure.

Les semis se font dans des petits pots individuels, des multi-cellules ou des godets de tourbe. Semez trois à cinq graines par pot, après la germination ne conservez que le plant le plus fort ou repiquez les plants en pots individuels, lorsque les vraies feuilles apparaissent.

Les graines sont recouvertes de 6 mm de sol et germeront en 5 à 9 jours à une température de 20 à 25 C.

Placez vos plants dans un endroit le plus ensoleillé possible pour en éviter l’étiolement des plants.

Laissez sécher un peu le sol entre les arrosages, cela améliore l’enracinement.

En culture à l'intérieur, une fertilisation à l’engrais soluble est recommandée aux trois semaines.

semis en godets de tourbe

semis en pots individuels


La transplantation

Après avoir bêché et enlevé toutes traces des mauvaises herbes, ajoutez du compost ou du fumier et incorporez-les sur une la profondeur d’une pelle. Ajoutez de l’engrais granulaire ou organique.

Un sol léger, légèrement sablonneux et riche en matière organique est préférable avec un pH entre 6.0 et 7.0 et il est important que le sol soit assez meuble pour que le plant puisse bien développer ses racines.

La plantation des tomates au potager se fait lorsque tous les risques de gels sont passés. .Il est à noter que les températures nocturnes inférieures à 5 Celsius arrêtent complètement la croissance des plants pour plusieurs semaines.

Les plants sont espacés de 40 à 60 centimètres entre les plants et entre les rangs. Les plants sont enterrés jusqu'au niveau de la première feuille pour encourager la croissance de racines supplémentaires le long de la tige. Si les plants sont trop longs, l'on peut les planter couchés en ne laissant que la rosette de feuilles terminales émerger du sol.

Arroser avec de l'engrais de transplantation 10-52-10 dilué de moitié. Pour protéger les plants de tomates contre les vers gris coupeurs de plants, entourer chaque plant d'une collerette de carton enfouie de 3 centimètres dans le col et autant à l'extérieur.

Une semaine après la plantation fertiliser au 4-12-8 granulaire ou 5-7-7 organique.

La protection des plantations hâtives contre le froid

Lorsque vous plantez vos trop tôt vos tomates et que des températures nocturnes froides s'annoncent, vous pouvez protéger vos plantations contre le froid par différentes méthodes :

les protéger avec des bouteilles translucides dont vous aurez enlevé le fond

les recouvrir avec des cônes en acryliques

bâtir autour une mini serre en polythène

culture des tomates

protection contre le froid


Les tuteurs

Les tomates indéterminées sont grimpantes et produisent continuellement durant toute leur vie. Ils ont pesoins de tuteurs et de taille régulière pour améliorer la production.

Les méthodes de tuteurages sont aussi variées qu'il y a de personnes qui cultivent les tomates, il s'agit d'en adopter une qui nous convient personnellement. L'on peut utiliser des tuteurs individuels, des cages et même des clôtures de broche ou de cordages.

La technique "de Floride" consiste à intercaler un piquet de 1,5 à 2 mètres entre chaque plant et au bout de chaque rang.

Lorsque les plants ont 30 cm. de haut, l'on tend un premier cordon à partir du bout, puis on l'enroule autour de chaque piquet jusqu'au bout du rang et l'on revient au début de la même façon. Les plants sont ainsi enserrés entre deux cordons.

La même opération est répétée tous les 10 à 15 jours à 30 centimètres plus haut... et l'on supprime toutes les pousses latérales jusqu'au premier bouquet de fleurs.

tuteurage selon la technique "de Floride"

tuteurage dans une cage de broches


Les soins et la taille

L'on fertilise les tomates une première fois une semaine après la plantation au 4-12-8 granulaire ou au 5-7-7 organique , puis un mois plus tard à la nouaison appliquer un engrais azoté (nitrate). À la mi-juillet appliquer aux 3 semaines, un engrais granulaire 7-11-17 ou 5-7-7 organique, spécialement conçus pour les tomates afin d'encourager la production des fruits sains sans carence alimentaire donc sans pourriture apicale.

Les gourmands sont enlevés au fur et à mesure qu'ils apparaissent afin de ne laisser qu'une seule tige de croissance. Après la formation de six grappes de fleurs, étêtez le plant. Les fleurs qui pourraient apparaitre n'auraient pas de temps de produire des fruits.

taille des gourmands

nécrose apicale signe de carence en calcium

Réjean Genest, horticulteur


Retour à la page d'accueil du jardin potager
Note du jardinier

J'aurai quelques plants de tomates disponibles d'une cinquainne de variétés au prix de 2$ chaque, les samedis à partir du 20 mai 2017 aux jardins communautaires du Centre Jean Paul Régimbal à Granby.

Les quantitiés sont limitées.

Calendrier
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Septembre
Octobre
Novembre
Décembre
Préparation
Le choix du site
La préparation du sol
La rotation des cultures
Les engrais verts
Les éléments nutritifs
Le pH du sol
Le compostage
Entretien
Semis intérieurs
Semis extérieurs
Transplantations
Longévité des graines
Compagnonnage
Contrôle des indésirables
Récoltes et entreposage
Congélation
Groupes de légumes
Les choux
Les cucurbitacées
Les légumes bulbes
Les légumes feuilles
Les légumineuses
Les légunes racines
Les solanacées
Les légumes tiges
Les légumes tubercules
Légumes
Les citrouilles
Le maïs
Les pommes de terre
La rhubarbe
Le topinambour
L'ail
Les oignons
Les échalotes
Les poireaux
Les ciboules
Les ciboulettes

Tomates
Les tomates
La taille des tomates
Les tomates en pots
Les variétés de tomates
Les tomates cerises
Les petites tomates
Les tomates moyennes
Les grosses tomates
Les très grosses tomates
Les tomates à pâtes
Cuisiner les tomates

rejeangenest@hotmail.com
Copyright © 2000, Les Beaux Jardins
Ver. 2.5 -- Révisé -- 18 mars 2017