Les légumes du potager

Le basella Malabar
Basella rubra, Basella alba

L’épinard de Malabar est une plante grimpante à croissance rapide bien adapté aux climats chauds. Il est vivace sous les tropiques mais cultivé comme plante annuelle sous nos climats. Il existe la forme au feuillage entièrement vert et, celle au feuillage vert foncé avec le pétiole et les nervures pourpre. Les petites fleurs blanches légèrement teintées de rose, sont rassemblées en grappes compactes. Les petits fruits en forme de pois sont de teinte pourpres foncé, très teinturiers.

Emplacement et sols L’épinard de Malabar aime le plein soleil, les endroits chauds et humides dans un sol riche en matières organiques et bien drainé. Il tolère des pH de 5 à 7. Il pousse bien sur un treillis ou un tuteur. Le basella de Malabar répond bien aux engrais autant minéraux qu’organiques, cela améliore grandement sa croissance.

Semis et culture

Faites tremper les graines dans l’eau tiède pendant 24 heures avant de semer. La germination prend 10 à 21 jours. Semez en pots, 6 à 8 semaines avant sa transplantation au jardin. Il requiert des températures minimales de 15° C. pour bien pousser. Plantez-le au jardin en même temps que les tomates et les poivrons. Le plant peut atteindre 4 à 6 mètres. La floraison cesse lorsque la longueur des journées dépasse 13 heures d’éclairage mais reprend en fin d’été. Arrosez quotidiennement durant les fortes chaleurs de l’été ou lorsque le sol se dessèche.

Il se multiplie facilement par bouturage autant que par semis. Les boutures peuvent être prélevées en automne avant les gelées et hivernées à l’intérieur ou en serre froide avec une température nocturne minimale de 10° C. Ils tolèrent le faible éclairage occasionellement. Les plants sont à nouveau bouturés en hiver pour les multiplier puis plantés au jardin le printemps suivant.

Récolte

Cueillez les feuilles ou les jeunes pousses au besoin de la consommation. Les feuilles peuvent être consommées crues, cuites légèrement ou sautées à la poêle. Il peut remplacer l’okra pour épaissir les soupes et les ragoûts. Un infusion des feuilles peut aussi être servie comme thé. Les fruits peuvent être utilisés pour teindre les patisseries.

Une teinture rouge est obtenue à partir du jus des fruits et est souvent utilisée pour les sceaux officiels.

Réjean Genest, horticulteur

Retour à la page d'accueil du jardin potager
 | Le choix du site  | La préparation du sol  | La rotation des cultures  | Les engrais verts  |  Les éléments nutritifs
 |  Le pH du sol  | Le compostage | 

 | Les semis intérieurs  | Les semis extérieurs  | Les transplantations  | Longévité des graines | 
 | Le compagnonnage  | Le contrôle des indésirables  | Les récoltes et entreposage |   | La congélation | 

 | Les légumes bulbes  | Les légunes racines  | Les légumes feuilles  | Les légumineuses | 
 | Les légumes tiges  | Les solanacées  | Les cucurbitacées | 

 | Les choux  | Le topinambour  | Les pommes de terre  | Les tomates  | Le maïs  | La rhubarbe | 

 | Les travaux de janvier  | Les travaux de février  | Les travaux de mars  | Les travaux d'avril | 
 | Les travaux de mai  | Les travaux de juin  | Les travaux de juillet  | Les travaux d'août | 
 | Les travaux de septembre  | Les travaux d'octobre  | Les travaux de novembre  | Les travaux d'décembre

info@lesbeauxjardins.com.com
Copyright © 2000, Les Beaux Jardins
Ver. 2.5 -- Révisé -- 21 mars 2002