Le Jardin potager
Les cucurbitacées

Le Jardinier en cavale
proclame son droit de jardiner

Les calebasses, chayote, coloquintes, concombres, courges, courgettes, citrouilles, cantaloupes, luffa, melons, pastèques, potirons et zucchinis

Les cucurbitacées sont d'origine tropicales et subtropicales. Plusieurs espèces sont cultivées dans les régions tempérées.

Ce sont des plantes plus ou moins rampantes ou grimpantes grâce à des vrilles. Les feuilles sont alternes à formes variables. Les vrilles sont portées ici et là aux noeuds des feuilles.

Les grandes fleurs solitaires sont unisexuées, les fleurs mâles et femelles sont séparées. Elles sont portées aux noeuds des feuilles. Les fleurs femelles ont une petite boule à leur base, c'est le futur fruit.

Les cucurbitacées exigent de la chaleur pour germer et pour pousser. À leur semis et plantations le sol doit être réchauffé, les risques de gels passés et les températures minimales nocturnes doivent se situer au dessus de 13 Celsius.

Les semis se font directement en pleine terre au début de juin, ou à l'intérieur en godets de tourbe au début de mai conservés à une température au dessus de 21 Celsius. Les pastilles sont à déconseiller car elles conservent trop l'humidité et cela pourrait faire pourrir les racines. Les plants sont transplantés au potager à la mi-juin. L'on sème les graines par groupe de trois à cinq puis l'on éclaircit à trois plants par butte ou pot. Les monticules sont espacées de 150 à 200 centimètres.

La préparation du sol est importante. Bêcher le sol à une profondeur de 30 centimètres en y incorporant du fumier bien décomposé ainsi que 100 grammes de 4-12-8 granulaire par butte. (engrais à légumes) Le fumier de poulet, de lapin, de vache ou de mouton en sacs fait bien l'affaire. Un mois après les semis et plantations soit à la fin de juin, fertisisez avec un engrais fort en azote comme le 30-10-10 soluble pour accélérer la croissance. Pour les cultures organiques vous pouvez utiliser le Vitorganic 8-2-0 granulaire ou le sang desséché 12-0-0. À la mi-juillet incorporez un engrais granulaire pour aider à la formation des fruits. Un 4-12-8 ou un engrais à tomates 7-11-17 peuvent être utilisés, dans le cas des cultures organiques utilisez le 5-7-7 Organic.

Dans le cas des semis et plantations hâtives, les jeunes plants doivent être protégés du froid par des cloches translucides faites de gallons en plastique dont on a enlevé le fond.

Durant l'été, un bon paillage du sol peut aider à conserver l'humidité et la fraîcheur. Arrosez en profondeur durant les canicules et les sécheresses mais ne gardez pas le sol moilié.


Les concombres et cornichons

Les concombres et cornichons sont une seule et même espèce. Ce sont les variétés qui diffièrent.

Les cornichons sont faciles de culture ils n'ont pas besoin de taille et leur production se fait rapidement en 50 jours. Il existe des nouvelles variétés buissonnantes non coureurs. Ils sont récoltés lorsqu'ils ont 4 à 8 centimètres à tous les trois jours, sinon les plants cesseront de produire.

Les concombres demandent plus de doigté. Ils peuvent être laissés à ramper au sol ou palissés. Il en existe des variétés gynoïques qui ne portent que des fleurs femelles. Un plant non gynoïque leur est indispensable tous les 6 à 8 mètres. Les fruits sont récoltés lorsqu'ils atteignent la longueur voulue soit 15 à 20 centimètres, sans les laisser trop mûrir car cela arrête la production.

suite...


Les citrouilles et potirons

Les citrouilles sont de toutes les tailles, de petites comme une prune à grosses comme des barils. La récolte se fait de 80 à 120 jours selon la variété et surtout la grosseur.

Pour récolter des grosses citrouilles, ne conservez que le plant le plus vigoureux par talle au début de juillet. Fertilisez à l'engrais soluble à toutes les semaines et irriguez abondamment. À la mi-août ne conservez qu'un fruit par plant, le plus gros bien entendu et taillez tous les gourmands du plant et coupez la tige trois feuilles après la citrouille.

Récoltez les citrouilles après la première gelée, lorsque les feuilles sont brulées par le froid.

suite...


Les courges et zucchinis

Les courges d'été comme le zucchini, les bonnets turcs et les courges spagetti se récoltent rapidement en 45 à 70 jours selon les variétés. La plupart n'ont pas besoin de taille et leur production restera abondante si l'on procède à une récolte régulièrement à toutes les semaines.

Les courges d'hiver exigent 75 à 100 jours pour leur pleine matirité. Ils peuvent être laissés à ramper au sol ou palissés. Laissez les mûrir dans le champs, jusqu'à ce que l'écorce soit dure. Conservez les dans un endroit sec à une température de 10 à 16 Celsius.


Les cantaloupes et melons

Les cantaloupes et melons gagnent à être semés sous tunnel ou cloche de plastique car ils requièrent un sol chaud pour germer et au début de leur croissance et on besoin d'être protégés des oiseaux qui raffollent des jeunes plants. Ils préfèrent un sol riche et sablonneux avec un ph entre 7 et 8. Un paillis de plastique noir est un bon élément qui aide à réchauffer le sol.

Les plants exposés à des températures inférieures à 10 Celsius risquent de ne jamais porter de fruits.

La maturation des fruits se fait en 70 jours pour les cantaloupes et en 100 à 120 jours pour les melons d'eau.


La taille des cucurbitacées

Les cucurbitacées portent des feurs mâles et des fleurs femelles séparées sur un même plant.
Généralement le plant porte des nombreuses fleur mâles sur une grande longueur avant de produire des fleurs femelles productrices de fruits.
Pour encourager la formation hâtive de fleurs femelles et produire des nombreux fruits, une taille est nécessaire.
Coupez le tête du plant après la quatrième ou cinquième feuille, pour faire ramifier le plant en 4 ou 5 tiges.
Puis taillez une seconde fois chacune des tiges secondaires après quatre feuilles.
Enfin pour activer la maturation des fruit, taillez deux ou trois feuilles après chaque fruit.

Réjean Genest, horticulteur


Retour à la page d'accueil du jardin potager
 | Le choix du site  | La préparation du sol  | La rotation des cultures  | Les engrais verts  |  Les éléments nutritifs
 |  Le pH du sol  | Le compostage | 

 | Les semis intérieurs  | Les semis extérieurs  | Les transplantations  | Longévité des graines | 
 | Le compagnonnage  | Le contrôle des indésirables  | Les récoltes et entreposage |   | La congélation | 

 | Les légumes bulbes  | Les légunes racines  | Les légumes feuilles  | Les légumineuses | 
 | Les légumes tiges  | Les solanacées  | Les cucurbitacées | 

 | Les choux  | Le topinambour  | Les pommes de terre  | Les tomates  | Le maïs  | La rhubarbe | 

 | Les travaux de janvier  | Les travaux de février  | Les travaux de mars  | Les travaux d'avril | 
 | Les travaux de mai  | Les travaux de juin  | Les travaux de juillet  | Les travaux d'août | 
 | Les travaux de septembre  | Les travaux d'octobre  | Les travaux de novembre  | Les travaux d'décembre

rejeangenest@hotmail.com

Copyright © 2000, Les Beaux Jardins