Les violettes africaines
La plus connue et cultivée des plantes d'intérieur à fleurs c'est la violette africaine parce qu'elle est facile à cultiver à la simple condition de lui donner le bon endroit d'éclairage et que l'on sache bien doser son arrosage.

Les plants doivent être placés dans un endroit très bien éclairé mais sans soleil direct, comme derrière un plein-jour ou devant une fenêtre de l'ouest ou de l'est.

La température ne doit pas baisser en bas de 15 Celsuis (60 Farenheight).

Il est bon de réduire les arrosages en hiver pour leur procurer un peu de repos. C'est souvent cette période de repos qui permet à la violette de recommencer à fleurir. Mais le reste de l'année, il faut garder le sol constamment humide mais pas mouillé, c'est un peu là le secret de leur entretien, le dosage de l'arrosage.

Il ne faut jamais vaporiser le feuillage cela le marquerait et pourrait le faire pourrir. Donc on ne vaporise pas d'eau, pas d'engrais soluble et encore moins d'insecticides.

Un terreau d'empotage spécial pour les violettes est utilisé. Le mélange est composé d'humus, de terre, de mousse de tourbe, de sable et de charbon de bois. Le rempotage est recommandé en hiver ou seulement lorsque le plant ne porte pas de fleurs. Une fertilisation au 3-8-10 liquide, spécialement conçu pour les violettes est souhaitable à tous les 10 à 15 jours pour encourager la floraison durant l'été. La fertilisation est réduite à une fois par mois en hiver.

Les seuls rares insectes qui peuvent parfois causer des problèmes sont les cochenilles farineuses ou écailleuses, les mouches blanches et les araignées rouges dont l'on se débarasse avec un coton-tige imbibé d'alcool ou par des insecticides de sol ou en poudre sur le feuillage. Pour s'éviter des problèmes d'introduction d'insectes, il est préférable de garder en quarantaine une nouvelle plante récemment acquise.
Les violettes africaines se cultivent bien sous lumière artificielle. 14 heures d'éclairage par jour sous des tubes fluorescent donnera d'excellents résultats, je crois même qu'il est plus facile de les cultiver sous un éclairage artificiel.

Les violettes africaines fleurissent mieux si elles n'ont qu'une couronne de feuilles, les couronnes supplémentaires sont enlevées et bouturées pour faire des nouvelles plantes. Le bouturage des feuilles est la façon la plus courante de les multiplier.

Réjean Genest, horticulteur
Retour à la page d'accueil des plantes d'intérieur

 | La terre des plantes d'intérieur  | L'éclairage artificiel  | Les plantes de misère  | Les soins des plantes d'intérieur | 

 | Les bromélias  | Les caoutchoucs  | Les dracaenas  | Le lierre anglais | 
 | Les palmiers  | Les philodendrons  | Les violettes africaines | 

 | Les Amaryllis  | Le Cerisier de Jérusalem  | Le sapin de Norfolk  | Les cactus de Noël | 

rejeangenest@hotmail.com
Copyright © 2000, Les Beaux Jardins
Ver. 2.5 -- Révisé -- 12 mai 2000