Les soins des plantes d'intérieur
Les plantes d'intérieur de nos maisons font partie du décor quotidien. Sans trop le savoir pourquoi, certaines personnes réussisent à les conserver très belles, tandis que d'autres les tuent en peu de temps malgré tous les soins qu'elles leur produiguent. Nous chercherons à percer leurs secrets...

La première cause de mortalité des plantes d'intérieur est le surplus d'eau. Les plantes qui ont trop d'eau semblent faner et deviennent molles comme si elles manquaient d'eau. La meilleure façon de savoir si une plante a besoin d'eau, est d'enfoncer le doigt dans le sol à quelques pouces de profondeur, s'il y a un semblant d'humidité dans le sol, il ne faut pas arroser et c'est là que la plupart des gens font une erreur, ils arrosent quand même la plante puis la plante pourrit et meurt à la longue. En cas de doute n'arrosez pas, remettez au lendemain.

Le deuxième besoin essentiel des plantes est la lumière. Lorsqu'une plante est vert pâle et qu'elle s'étiole ou s'allonge de façon démesurée, c'est qu'elle a besoin de lumière. Certaines plantes peuvent survivre plusieurs mois avec un éclairage faible, mais elles finissent toujours par mourir. Si une plante ne pousse plus pendant plusieurs saisons, elle survit à peine, elle manque de lumière. La proximité d'une fenêtre est essentielle aux plantes, même les plus résistantes.
Le troisième élément qui contribue à la santé des plantes est la nourriture que les plantes puisent dans l'air, l'eau et le sol. De l'air les plantes puisent l'azote par l'intermédiaire des bactéries du sol; l'azote est toujours présent dans l'air mais les bactéries sont souvent en nombre insuffisant dans les pots de nos plantes, c'est pourquoi il est sage d'ajouter de l'engrais azoté à l'eau d'arrosage de nos plantes.

Du gaz carbonique de l'air, les plantes bâtissent tous les tissus des feuilles et des tiges; dans nos maisons, le gaz carbonique est la plupart du temps présent en quantités suffisantes mais dans les serres ou les solariums bourrés de plantes, le gaz carbinique est bouffé en quelques heures à peine, d'où la nécessité d'une ventilation journalière.

De plus, les plantes se nourrissent et emmagasinent les éléments polluants présents dans l'air, même en infime quantité. Les plantes vertes de nos appartements sont les meilleurs systèmes de filtration de l'air existant sur le marché. La NASA l'a découvert après des années de recherches et des millions de dollards dépensés. Deules les plantes peuvent purifier parfaitement l'air de nos maisons, bureaux et bases spatiales...

De l'eau, les plantes se nourrissent aussi; mais l'eau du robinet est souvent trop filtrée et trop propre pour elles, alors il faut compenser avec un engrais soluble. Le sol des plantes en pots est rapidement vidé de tous les éléments nutritifs en quelques mois à peine, d'où la nécessité de fertiliser les plantes d'intérieur à partir d'engrais solubles complets. Il est inutile de changer le sol des plantes en pots à chaque année; chaque fois qu'une plante est rempotée, elle subit un choc, un stress et cela leur prend plusieurs mois à récupérer. Il peut être profitable, en période de croissance active, de fertiliser légèrement à chaque arrosage (environ le quart de la dose recommandée), cela maintiendra les plantes en santé sans stress inutile. Il y a des engrais pour les plantes vertes qui produira un beau feuillage et d'autres engrais, pour les plantes à fleurs qui encourageront la floraison.

Il existe aussi des engrais liquides pour plantes d'intérieur, l'avantage c'est qu'ils se mélangent parfaitement à l'eau et ne font pas de dépôts de minéraux. Il est recommandé de bien suivre le mode d'emploi du manufacturier car trop d'engrais peut brûler vos plantes.

Les insectes peuvent aussi être nuisibles à nos plantes de maisons dû à l'absence de prédateurs pour les contrôler. L'insecte le plus nuisible est l'araignée rouge, petit comme une pointe d'aiguille, il se multiplie rapidement par millions, voire par milliards. Sa présence est suspectée par le pâlissement, la chute des feuilles, puis le rapetissem,ent des nouvelles pousses. L'araignée rouge se nourrit de la sève des plantes et finit par les faire mourrir. Des vaporisations fréquentes et un bon lavage au savon insecticide les contrôlera facilement.

Un autre insecte qui est une véritable calamité est la cochenille, cette petite bestiole cotonnée qui se loge sur les tiges et le dessous des feuilles. Le seul traitement vraiment efficace est le lavage fréquent au savon insecticide qui dissout le cocon ouaté qui la protège, puis la tue. Si vous avec beaucoup de patience, vous pouvez tuer les cochenilles, un à un avec un coton-tige imbibé d'alcool à friction... C'est souvent la seule solution pour les plantes sensibles aux insecticides comme les violettes africaines.

Pour la plupart des autres insectes le savon insecticide et les pyretrines sont efficaces. Mais si la terre contient des insectes, une application de Diazinon, saupoudrée à la surface du sol les détruira.

En résumé, n'arrosez vos plantes d'intérieur que lorsque le sol est sec, avec un engrais soluble très dilué. Donnez suffisamment de lumière à vos plantes pour leur permettre de survivre et de pousser. Faites une application d'insecticide seulement si vous suspectez sérieusement des parasites dans vos plantes.

Réjean Genest, horticulteur

Retour à la page d'accueil des plantes d'intérieur

 | La terre des plantes d'intérieur  | L'éclairage artificiel  | Les plantes de misère  | Les soins des plantes d'intérieur | 

 | Les bromélias  | Les caoutchoucs  | Les dracaenas  | Le lierre anglais | 
 | Les palmiers  | Les philodendrons  | Les violettes africaines | 

 | Les Amaryllis  | Le Cerisier de Jérusalem  | Le sapin de Norfolk  | Les cactus de Noël | 

rejeangenest@hotmail.com
Copyright © 2000, Les Beaux Jardins
Ver. 2.5 -- Révisé -- 5 avril 2000