L'éclairage artificiel
Un des grands problèmes que nous rencontrons dans la culture des plantes à l'intérieur de nos maisons est l'insuffisance de lumière pour une croissance optimale. Les jours courts de l'automne et de l'hiver sont la première cause; nous avons à peine 8 à 10 heures de clarté durant cette période. Les fenêtres trop petites ou trop éloignées sont aussi la seconde cause.

Il est facile d'y remédier avec un éclairage artificiel d'appoint ou total. Il faut cependant respecter certaines règles essentielles à la santé de nos plantes. Comme nous, une plante a besoin de dormir. L'éclairage total, naturel et artificiel ne devrait jamais dépasser plus de 17 heures par jour pour une période prolongée. Un sommeil de 8 heures par jour leur est essentiel et bénéfique; l'idéal se situe entre 14 et 16 heures par jour.

Comme pour les fenêtres, la distance des sources lumineuses est important, cependant cette distance varie selon le type de lampe utilisée; les fluorescents sont efficaces à une distance de 1 à 12 pouces, même si c'est la meilleure qualité de lumière que vous pouvez donner à vos plantes. Les ampoules et "spots" incandescents ainsi que l'éclairage halogène dégage beaucoup de chaleur et peuvent brûler les plantes. Celles-ci devraient être distancées de 2 à 4 pieds selon la force de l'ampoule. Les luminaires au sodium sont l'idéal pour une forte intensité lumineuse à une distance de 3 à 15 pieds.

Eclairage fluorescent

La qualité de la lumière émise par une source artificielle n'est pas la même pour tous les types de luminaires. Les lampes incandescentes et halogènes contiennent beaucoup de lumière rouge; d'où le fort dégagement de chaleur, mais contiennent peu de couleur bleue ou violet. Donc si une plante est cultivée uniquement sous un éclairage artificiel incandescent ou halogène, elle fleurira bien mais sa croissance générale sera déficiente.

Les tubes fluorescents sont ceux qui offrent le meilleur spectre lumineus dans toutes les couleurs, mais ceux-ci devront être à moins de 12 pouces pour être vraiment efficaces. De plus les tubes fluorescents s'épuisent rapidement après 8 mois d'utilisation, d'où la nécessité de les changer à tous les ans même si ceux-ci éclairent encore. Vous pouvez aussi ajouter des ampoules incandescentes de faible intensité (25 ou 40 watts) aux tubes fluorescents pour une meilleurs floraison.

Les luminaires au sodiums sont les champions pour la culture des plantes. Quoique dispendieux à l'achat, ils sont économiques parce que les lampes durent 4 à 5 ans sans diminuer d'intensité de façon notable. Ce n'est donc pas pour rien que les producteurs en serre, utilisent uniquement des lampes au sodium. (ainsi que les contrebandiers de pot) Une plante cultivée sous un éclairage au sodium, est d'un vert intense avec un port trapu. La seule carence est le manque de couleur rouge, d'où une faible floraison avec un beau feuillage. Le meilleur moyen d'y remédier est d'ajouter 20 % de lampes aux halogénures de métal.

Éclairage incandescent

Luminaire au sodium

- Par rapport à leur consommation d'électricité , toutes les lampes n'ont pas la même efficacité. Les ampoules incandescentes sont énergivores; elles donnent 17 % de lumière et beaucoup de chaleur. Les lampes halogènes performent mieux avec 35 % d'efficacité environ. Un tube fluorescent neuf est efficace à 80 % mais son efficacité diminue à moins de 50 % après un an. Les lampes au sodiun atteignent plus de 90 % d'efficacité, même après 4 ou 5 ans.
Réjean Genest, horticulteur


Retour à la page d'accueil des plantes d'intérieur

 | La terre des plantes d'intérieur  | L'éclairage artificiel  | Les plantes de misère  | Les soins des plantes d'intérieur | 

 | Les bromélias  | Les caoutchoucs  | Les dracaenas  | Le lierre anglais | 
 | Les palmiers  | Les philodendrons  | Les violettes africaines | 

 | Les Amaryllis  | Le Cerisier de Jérusalem  | Le sapin de Norfolk  | Les cactus de Noël | 

rejeangenest@hotmail.com
Copyright © 2000, Les Beaux Jardins
Ver. 2.5 -- Révisé -- 5 avril 2000