Les Beaux Jardins
Le magazine d'actualité horticole
 
Les pelouses
.

Installation d'une pelouse
Écologie
Types
Vatiétés
Le sol
Le pH du sol
Nivèlement
Encemencement
Le gazon en plaques
Les réparations
Les systèmes d'arrosage
L'entretien de la pelouse
La fertilisation
Le déchaumage
La scarification
Le terreautage
L'aération
Le chaulage
L'arrosage
Le nettoyage
Les problèmes
Les mauvaises herbes
Les insectes
Les maladies de la pelouse
Les animaux
Le sol de la pelouse

Le premier critère de la réussite de sa pelouse c’est d’avoir un sol adéquat.

Les différents types de sols donnent des résultats différents. Le meilleur moyen de connaitre son sol est de l’analyser. Vous saurez ainsi les amendements à y apporter pour un rendement idéal de votre pelouse.

Un sol moyen contient 50 % de matières solides et 50 % d’espace contenant de l’air et de l’eau.

Lorsqu’un sol contient moins de 50 % d’espace, il est compacté et les plantes parviennent difficilement à y pousser.

Lorsqu’il contient plus de 50 % d’espace, il est léger, un peu comme les terres sablonneuses, les terres noires et les tourbières. Les plantes parviennent à s’y fixer qu’avec difficulté. Elles se font facilement déracinées par les intempéries.

La partie poreuse contient 25 % d’air et 25 % d’eau.

Lorsqu’un sol est sec, il contient plus d’air et les plantes manquent d’eau.

Lorsque le sol contient plus de 25 % d’eau, il est saturé et certaines plantes peuvent en souffrir, elles sont asphysiées.

La partie solide du sol contient de la matière organique dans des proportions de 5 à 10 %. C’est à partir de cette matière organique que les insectes et bactéries du sol forment une chaîne alimentaire pour fournir tout ce dont une plante a besoin pour pousser.

Les 40 à 45 % de minéraux servent de support et de nourriture minérale aux plantes.

La matière organique

L’humus ou terre organique est une matière brunâtre, formée par la décomposition partielle des substances organiques, d’origine animale ou végétale. C’est un laboratoire complexe où des composés organiques sont brisés et refaits en nouvelles substances.

On appelle terres humifères celles qui renferment plus de 10 % d’humus. Un sol organique contient plus de 40 % d’humus. L’humus absorbe la chaleur et conserve l’humidité. C’est de la terre noire, l’idéal pour la culture des plantes racines et feuilles. De façon générale, on peut dire que la qualité d’un sol augmente avec sa quantité de matière organique.

La matière organique agit sur les propriétés biologiques du sol. Elle sert de nourriture et d’hébergement à plusieurs organismes vivant dans le sol. Les propriétés chimiques du sol sont aussi affectées par l’humus, en absorbant les éléments nutritifs puis en les libérant lorsque les plantes en ont besoin.

La matière organique agit par le côté physique du sol en cimentant les particules fines du sol pour former des agrégats. De ce fait, elle contribue à une bonne infiltration de l’eau et de l’air dans le sol.

Cependant, comme l’humus arsorbe les minéraux du sol, tel une éponge, il en diminue avec le temps, la richesse en minéraux.

L’argile

La glaise (argile) est une terre grisâtre, douce au toucher, qui se fendille et durcit en séchant. Quand l’eau mouille les argiles, elle bouche les espaces entre les particules et les fait gonfler. Alors les flaques d’eau apparaissent à la surface du sol. On appelle terres fortes ou argileuses celles qui contiennent plus de 30% d’argile.

Un sol argileux est riche mais difficile à travailler. Il est capricieux, de plus il se draine très mal. Il regorge d’éléments nutritifs. Il requiert une surveillance rigoureuse du pH, et des apports réguliers de matière organique bien décomposée. Il a tendance à se compacter.

Le travail d’un sol argileux doit se faire en moment opportun avec les bons instruments aratoires. Le sol se doit d’être ni trop humide, ni trop sec. On y conseille la culture en lits surélevés pour y améliorer le drainage.

Le sable

C’est une poussière grossière provenant de la dégradation des roches. On appelle terres légères ou sablonneuses celles qui renferment plus de 70 % de sable silicieux. Un sol sablonneux est souvent pauvre et sèche rapidement, il faut lui apporter plusieurs amendements.

Le compostage et les engrais verts conviennent parfaitement pour amender ce type de sol. Lorsque le sol d’une nouvelle pelouse est sableux, vous pouvez y semer un engrais vert, l’enfouir puis semer votre pelouse, cela ajoutera beaucoup d’humus à votre sol.

Le limon

Les limons ont un aspect poudreux, humides et ils sont onctueux au toucher. Les particules de limons laissent de plus petits espaces entre elles que les sables. De ce fait, les mouvements de l’eau et de l’air sont retardés, ils restent humides plus longtemps.

Les roches

Un sol rocailleux est le pire de tous. Il ne convient pas à la culture des pelouses. Il doit être nettoyé manuellement de toutes ses roches chaque année. Les gelées hivernales font remonter les roches du sous-sol vers la surface.

Mais il demeure chaud longtemps et est bon pour la culture des plantes frileuses.

La roche-mère

Le sous-sol ou roche-mère est la couche qui se trouve immédiatement en-dessous de la terre végétale. Il exerce une grande influence sur la qualité du sol de surface parce qu’il en est souvent l’origine.

La surface cultivable est le résultat de l’émiettement des roches du sous-sol par l’action du temps et des végétaux colonisateurs.

Cela peut prendre jusqu’à 500 ans à la nature, pour créer un sol propice à la croissance des plantes, à partir de la roche-mère.

Un sous-sol trop argileux est imperméable. Il retient les eaux de pluie, rend la terre humide et même marécageuse.

Un sous-sol sablonneux est favorable aux terres compactes mais est défavorable aux sols meubles.

Une roche-mère calcaire donnera un sol alcalin.

Les sous-sols humifères et tourbeux donnent les sols acides.

Le triangle des textures du sol

La texture du sol fait référence à la proportion relative des particules d’argile, de limon et de sable dans le sol. Le triangle des textures permet de classer les sols d’après leurs composantes granulométriques.

Calendrier mensuel des travaux
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Septembre
Octobre
Novembre
Décembre

Dernière mise à jour: info@lesbeauxjardins.com
Copyright © 2000, Les Beaux Jardins