Les Beaux Jardins
Le magazine d'actualité horticole
 
Les pelouses
.

Installation d'une pelouse
Écologie
Types
Vatiétés
Le sol
Le pH du sol
Nivèlement
Encemencement
Le gazon en plaques
Les réparations
Les systèmes d'arrosage
L'entretien de la pelouse
La fertilisation
Le déchaumage
La scarification
Le terreautage
L'aération
Le chaulage
L'arrosage
Le nettoyage
Les problèmes
Les mauvaises herbes
Les insectes
Les maladies de la pelouse
Les animaux
Le terreautage de la pelouse

Le sol idéal pour la pelouse est un sol limoneux et profond, on ne voit que rarement ce type de sol au Québec.

Dans la plaine du Saint-Laurent on rencontre surtout des sols argileux, ailleurs des sols sablonneux.

Bien qu’un sol argileux soit riche qui retient bien l’eau et les élements nutritifs, il est difficile à travailler, mal aéré et mal drainé, il se réchauffe lentement au printemps et se compacte souvent.

Les sols sableux se rechauffent rapidement au printemps, se travaillent facilement, offrent une bonne aération et un bon drainage, mais ils sont portés au au lessivage de l’eau et des minéraux. Ils sont généralement acides et pauvres en nutriments.

Il est possible de corriger ces défauts en aérant les sols compacts, en terreautant autant les sols argileux que sableux pour en améliorer la structure. en corrigeant le pH pour augmenter la disponibilité des éléments nutritifs et en les fertilisant.

Au printemps et à la fin de l’été appliquez une fine couche (0,5 à 1 cm) de bonne terre, de compost ou de fumier composté sur la surface de la pelouse.

Vous pouvez utiliser un rateau conçu pour répandre le compost.

Un balai à feuilles est aussi un bon outil pour répandre le terreau. Le rateau à dents rigides risque d’arracher des touffes d’herbe.

Faites pénétrer le terreau uniformément dans la pelouse, de telle façon que les brins d’herbe réapparaissent au travers du terreau.

Les types de terreau.

Le choix du terreau à appliquer dépend des conditions de votre sol.

La terre noire et la mousse de tourbe conviennent à l’occasion pour monter le pH d’un sol acide. Ils n’enrichissent pas le sol, ils amendent sa structure et encouragent sa vie biologique.

Un fumier bien décomposé améliore la fertilité du sol, sa structure et la vie biologique. C’est un excellent choix pour le terreautage.

Le compost ne donne au sol que ce qu’il contient soit beaucoup de vie organique et peu de minéraux. Comme les fumiers et la terre noire, il encourage la vie organique dans le sol. Un compost mal décomposé appauvrit le sol en minéraux.

Le sable ne fait qu’amender les sols argileux et compacts. Ne terreautez au sable qu’une fois à l’occasion surtout dans les sols trop compacts.

Il est souhaitable que vous alterniez, d’une année à l’autre les types de terreaux que vous appliquez sur la pelouse, ainsi vous vous assurez de bien améliorer la structure du sol et sa fertilité.

Les mélanges pour la pelouse sont l’idéal pour le terreautage. Vous pouvez les acheter en vrac ou en sacs. Ils contiennent de la terre minérale, du compost, du fumier, du sable et de la mousse de tourbe.

Sur les terrains en pente, n’appliquez qu’une fine couche de terreau parce que ces espaces sont suceptibles au lessivage qui pollue l’environnement.

Calendrier mensuel des travaux
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Septembre
Octobre
Novembre
Décembre

Dernière mise à jour: info@lesbeauxjardins.com
Copyright © 2000, Les Beaux Jardins