Les Beaux Jardins
Le magazine d'actualité horticole
 
Les pelouses
.

Installation d'une pelouse
Écologie
Types
Vatiétés
Le sol
Le pH du sol
Nivèlement
Encemencement
Le gazon en plaques
Les réparations
Les systèmes d'arrosage
L'entretien de la pelouse
La fertilisation
Le déchaumage
La scarification
Le terreautage
L'aération
Le chaulage
L'arrosage
Le nettoyage
Les problèmes
Les mauvaises herbes
Les insectes
Les maladies de la pelouse
Les animaux
Le semis d’une nouvelle pelouse

Les semis peuvent se faire le printemps lorsque le sol est suffisamment réchauffé soit vers la mi-mai jusqu’à la mi-juin. Dans ce cas le gazon sera bien vert un mois plus tard.

Les semis faits plus tôt, dans un sol trop froid donnent un faible taux de germination parce que les graines pourrissent.

Les semis en été ne sont pas recommandés parce qu’ils exigent des arrosages fréquents, presque à tous les jours, en période de canicule, deux fois par jour car le sol ne doit pas sécher.

Vous pouvez le faire, cependant vous devrez arroser à tous les jours lorsqu’il ne pleut pas. Vous devrez aussi continuer d’arroser tout l’été pour que le nouveau gazon ne meure pas en période de sécheresse.

Les semis d’automne sont la meilleure période pour semer, de la mi-août à la mi septembre.

Le sol chaud accélère la germination et les nuits fraîches favorise la pousse et diminue le dessèchement du sol. Les semis d’automne demandent moins d’arrosage que ceux du printemps et de l’été.

Le gazon aime pousser en automne jusqu’aux fortes gelées et aussi tôt le printemps, il sera bien vert l’été suivant.

L’ensemencement doit se faire un jour sans vent dans un sol légèrement humide. Ainsi, les graines restent en place et trouvent immédiatement les conditions favorables à leur germination.

Le semis peut se faire à la volée, dans ce cas, semez peu à la fois et repassez plusieurs pour uniformiser la répartition des graines.

Il est très difficile de semer régulièrement par cette technique, il faut de l’expérience et du doigté.

Les semis à la volée sont recommandés pour les petites surfaces et les endroits difficiles d’accès tels les talus.

Les semis faits à l’épandeur d’engrais sont plus faciles à réaliser et donnent un résultat plus uniforme.

Il y a deux types d’épandeurs : l’épandeur à cuve qui ne sème que la largeur de la cuve mais fait le meilleur travail et l’épandeur rotatif qui sème beaucoup plus large et fait le travail plus rapidement.

Avez l’épandeur à cuve, les graines sont remuées par un mélangeur relié aux roues. Les semences s’écoulent à travers une rangée de trous. Une manette permet de régler l’écoulement.

Pour répartir les graines uniformément, répandez-le d’abord sur deux rangs à chaque extrémité. Puis sur l’autre sens, en fermant le distributeur à chaque fois que vous retournez.

L’épandeur rotatif distribue les graines au travers un trou réglable sur un disque rotatif. Les semences sont pulvérisées jusqu’à 2,4 mètre de diamètre.

Poussez l’épandeur de telle façon que les andains de semis se chevauchent légèrement. Répétez la manoeuvre transversalement.

L’emsemencement dans les lieux difficilement accessibles au semoir tels les pentes, les bords du terrain et les racoins, peut se faire manuellement.

Après le semis ratissez légèrement la surface pour enterrer les graines. Le rateau à dents rigides peut être utilisé en évitant de faire des andains, ce qui provoquelait l’accumulation de semences au même endroit et le dénuement à d’autres. La couverture du gazon deviendrait inégale.

Le balai à gazon convient mieux pour ce travail, il ne creuse pas dans la terre. N’assayez pas de ramasser quoi que ce soit, ne faites qu’effleurer la surface.

Il faut ensuite tasser la terre avec un rouleau vide, de façon à faire adhérer les graines au sol.

Un pilon est utilisé dans les lieux difficilement accessibles au rouleau tels les pentes, les bords du terrain et les racoins.

Lorsque le semis et le roulage est effectué, il faut arroser abondamment le sol sans le détremper. Lorsque des flaques f’eau apparaissent, c’est un signe que le sol est siffisamment arrosé.

Il faut arroser votre semis tous les jours qu’il ne pleut pas, jusqu’à la pleine germination et que l’herbe ait atteint 4 à 5 cm. Ensuite enlevez votre appareillage d’arrosage.

Les jeunes pousses d’une pelouse neuve sont fragiles, il ne faut pas marcher dessus inutilement.

Lorsque les jeunes plants auront 7 cm de haut, tassez la pelouse avec un rouleau très léger. Cela va raffermir la terre autour des racines de pelouse pour que la tondeuse ne déloge pas les jeunes plants à la première tonte, en plus cela enfonce dans le sol les petits cailloux qui ont remonté à la surface à cause des pluies et de l’arrosage.

Attendez 24 heures avant de tondre, pour que les brins d’herbe puissent se redresser, cela permettra de couper l’herbe de façon régulière. La première tonte se fait lorsque l’herbe a atteint 7 à 8 cm de haut.

Il ne faut qu’écimer l’herbe. Ajustez la tondeuse à la hauteur de 3 cm pour la première coupe.

Utilisez une tondeuse légère pour les premières coupes, pas un tracteur à gazon, cela écraserait trop les plantules encore fragiles.

À la première coupe ramassez les débris de tonte, ils pourraient étouffer les jeunes plants

Avant ou après l’ensemencement il est recommandé d’appliquer un engrais d’enracinement.

L’engrais d’ensemencement est formulé pour favoriser l’enracinement rapides graines dès leur germination.

11-20-11

L’engrais de départ pour la pelouse 11-20-11 contient tout les minéraux nécessaires pour nourrir la pelouse dès sa germination et pour les premiers mois de croissance.

De plus, il contient en plus 6% de calcium et 3% de magnésium qui réagissent ensemble pour améliorer la rigidité et la verdure au feuillage.

Le même engrais convient pour les semis et la pose du gazon en plaques.

Calendrier mensuel des travaux
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Septembre
Octobre
Novembre
Décembre

Dernière mise à jour: info@lesbeauxjardins.com
Copyright © 2000, Les Beaux Jardins