Les Beaux Jardins
Le magazine d'actualité horticole
 
Les pelouses
.

Installation d'une pelouse
Écologie
Types
Vatiétés
Le sol
Le pH du sol
Nivèlement
Encemencement
Le gazon en plaques
Les réparations
Les systèmes d'arrosage
L'entretien de la pelouse
La fertilisation
Le déchaumage
La scarification
Le terreautage
L'aération
Le chaulage
L'arrosage
Le nettoyage
Les problèmes
Les mauvaises herbes
Les insectes
Les maladies de la pelouse
Les animaux
Le pH du sol de la pelouse

Le sol est lieu d’échanges entre différents minéraux. Ces échanges se font au niveau des complexes argilo-humiques et de la solution du sol.

L’argile est constitué de feuillets microscopiques superposés susceptibles d’accueillir les molécules d’eau et de fixer plus ou moins fortement les éléments minéraux. L’argile peut être considéré comme le garde-manger du sol. L’argile fixée avec l’humus forme un complexe qui augmente la stabilié du sol et en favorise une bonne structure.

La solution du sol est constituée d’eau et des éléments minéraux en solution, situés entre les complexes argilo-humiques.

Il existe un équilibre entre les ions (Na+) sodium, (K+) potassium, (Ca++) calcium et (Mg+) magnésium qui sont fixés sur le complexe argilo-humique et ceux qui sont en solution.

Les ions (H+) hydrogène proviennent de différents échanges entre le sol et les êtres qui y vivent, principalement les plantes. Lorsqu’une racine absorbe des éléments minéraux de la solution du sol, elle rejette des ions H+ qui vont prendre la place des éléments minéraux fixés sur les particules du sol.

Le complexe s’acidifie et la solution du sol s’enrichit en minéraux qui deviennent alors assimilables par les plantes. Cette acidification est compensée par une altération de la roche-mère qui restitue au sol une partie des minéraux perdus. Si le sol est situé sur une roche-mère pauvre et acide, la compensation du sol est faible, le sol s’acidifie et se dégrade.

Le pH du sol est la mesure de la concentration en ions (H+) hydrogène de la solution du sol.

Une échelle de pH a été crée à partir de différentes concentrations, variant de 0 à 14. La solution est acide pour un pH compris entre 0 et 7, elle est neutre pour un pH de 7 et elle est basique pour un pH entre 7 et 14.

Notez que le pH est le logarythme inverse de la concentration en ions H+, donc lorsque le pH varie de 1 unité, l’acidité correspondante devient 10 fois plus grande.

Le pH d’un sol se mesure en mélangeant de la terre à de l’eau distillée. Cette mesure donne donc une idée de l’acidité de la solution du sol.

La matière organique

Le taux d’acidité du sol (pH) affecte la disponibilité des éléments nutritifs pour les plantes. Lorsque le sol est trop acide ou trop alcalin, les plantes ne peuvent plus absorber tous les minéraux dont elles ont besoin, même si ceux-ci sont présents dans le sol.

La majorité des graminées à pelouse ont une meilleure croissance dans un sol relativement neutre (pH entre 6,5 et 7) ce qui est le cas de la plupart des terres argileuses de la vallée du Saint-Laurent, où il n’est pas nécessaire de corriger le taux d’acidité.

Ailleurs au Québec, les sols sont généralement trop acides, il faut les amender avec de la chaux au printemps ou à l’automne.

En général, les sols nordiques ont une réaction acide parce que la décomposition de la matière organique se fait lentement. L'apport de compost et de fumier acidifie le sol.

Les sols des pays tropicaux ont une réaction alcaline, parce que la matière organique se décompose si rapidement qu'elle devient presque inexistante.

Cependant, c'est la nature du sous-sol qui détermine la plupart du temps le pH du sol.

Le ph du sol régit la disponibilité des minéraux dans le sol.
Méthodes pour corriger le pH du sol

Les acidifiants du sol

Les pluies acides et les climats nordiques ont un effet acidifiant sur les sols. Cependant, comme c’est souvent la nature du sous-sol qui régit le pH du sol, il est parfois utile de l’acidifier.

Les aiguilles de conifères et les composts ont généralement des effets acidifiants sur le sol. Des applications annuelles comme un paillis baisseront un peu le pH ou le maintiendront un peu acide.

Le soufre est le meilleur acidifiant du sol. Il agit lentement au cours d’une saison. Il est recommandé de l’appliquer annuellement, le printemps ou à l’automne, dans les sols à tendance alcaline, tels ceux bâtis sur des schistes ou des grès. Il est d’origine naturelle donc non polluant et écologique.

Le sulfate d’aluminium est à proscrire comme acidifinat du sol. On a éliminé l’aluminium de nos chaudrons dans la cuisine, il faut maintenant l’éliminer du jardin, il peut être nocif pour la santé.

La terre noire en sacs ou en vrac a un pH d’environ 5. Comme la mousse de tourbe, il acidifira le sol par équilibrage de son pH avec le sol environnant. Son action est proportionnelle à la quantité de terre noire ajoutée. Dans les sols trop alcalins, faites le terreautage annuel de votre sol, comme pour l’application du compost, en tout temps lors de la de croissance des plantes.

La mousse de tourbe de sphaigne au pH de 4 à 4,5 partage son acidité avec le sol environnant. La baisse de pH du sol est directement proportionnelle à la quantité mélangée au sol. Un ajout annuel de mousse de tourbe de sphaigne comme paillis, maintiendra le sol légèrement acide d’année en année.

Les alcanifiants du sol

Il est plus facile et durable d’élever le pH que de le baisser. L’action des alcalinifiants de sols est toujours de longue durée. Il est recommandé de ne jamais chauler un sol sans avoir fait l’analyse de son pH.

La chaux agricole (carbonate de calcium) s’applique l’automne lorsque la saison de culture est terminée. Le travail du sol est recommandé après l’application. Comme elle est lente à agir, son effet se fera sentir sur plusieurs années.

Le plâtre (sulfate de chaux) s’applique au printemps surtout sur les légumineuses. Cependant, il est sans effet dans les sols humides et les sols riches en matières organiques.

La chaux dolomitique est un mélange de carbonate de calcium et de carbonate de magnésium. Élle s’applique en tout temps, parce qu’elle ne brûle pas à cause de son action lente qui durera tout l’été. Elle est facilement disponible en sacs dans toutes les jardineries.

Les cendres de bois peuvent être utilisées comme un amendement calcaire. Elles sont riches en calcium, phosphore et potasse. Comme elles sont très alcalines, elle risquent de brûler les racines des plantes et d’avoir un effet très prolongé sur plusieurs années.

Abuser de la cendre de bois, c’est littéralement rendre le sol de votre jardin stérile. Dans presque tous les cas où on a constaté un sol de culture très alcalin, le jardinier avait abusé de la cendre de bois.

De plus, les cendres de bois contiennent souvent du plomb, de l’aluminiun et d’autres produits toxiques pour la santé humaine. Il est recommandé de ne jamais en utiliser si vous souhaitez réellement récolter des légumes non contaminés.

Calendrier mensuel des travaux
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Septembre
Octobre
Novembre
Décembre

Analyser le pH du sol de la pelouse

Prenez une cuillèrée de terre à 5 ou 6 endroits de votre pelouse, dans les 5 à 10 cm de profondeur et mélangez-les dans un sac.

Apportez votre sac de terre au centre de jardinage près de chez-vous.

Le Lab Vert Mobile de Nuway l’analysera sur place pour vous.

Dernière mise à jour: info@lesbeauxjardins.com
Copyright © 2000, Les Beaux Jardins