Les Beaux Jardins
Le magazine d'actualité horticole
 
Les pelouses
.

Installation d'une pelouse
Écologie
Types
Vatiétés
Le sol
Le pH du sol
Nivèlement
Encemencement
Le gazon en plaques
Les réparations
Les systèmes d'arrosage
L'entretien de la pelouse
La fertilisation
Le déchaumage
La scarification
Le terreautage
L'aération
Le chaulage
L'arrosage
Le nettoyage
Les problèmes
Les mauvaises herbes
Les insectes
Les maladies de la pelouse
Les animaux
La pelouse

Les gazons sont au jardin ce que les tapis sont à la maison, un complément nécessaire pour en accroîte la beauté et en souligner le relief.

Les plus belles pelouses se retrouvent principalement sous les climats nordiques où les précipitations sont constantes et les étés pas trop chauds.

Le climat de l’Angleterre, avec ses étés frais, ses hivers doux et surtout avec ses précipitations abondantes durant toute l’année, est l’idéal pour la réalisation d’une belle pelouse.

En Amérique du Nord c’est autour des Grands Lacs que l’on retrouve les plus belles pelouses.

La pelouse modèle le jardin, elle lui donne par ses courbes, ses lignes et ses ondulations, un rythme propre. Elle remplace les allées partout ou celles-ci ne sont pas rendues nécessaires par une circulation intense.

Une allée gazonnée est d’un grand charme quand elle va se perdre vers un sous-bois, entre les massifs de vivaces et d’arbustes variés, allant d’une exposition ensoleillée à demi ombragée.

Un gazon doit être l’écrin sur lequel brilleront avec éclat les plates-bandes de fleurs et les massifs d’arbustes.. Pour avoir droit à ce nom, il est nécessaire qu’il soit un tapis bien vert et non une prairie roussie truffée d’herbes sauvages

Les premières pelouses ont vu le jour dans les grands parterres autour des châteaux en Europe. C’était en réalité des prairies qui agrandissaient la vue de la région à partir du second étage du château.

Lorsque l’herbe était trop haute, le châtelain appelait un berger de la région pour qu’il y fasse brouter ses moutons. En retour le fumier des moutons fertilisait la prairie.

Ce n’est qu’aux siècles derniers, avec la venue des terrains de GOLF que les faucheuses mécanisées puis des tondeuses ont fait leur apparition. L’entretien des pelouses s’est alors fait par des jardiniers.

Puis les parcs urbains on fait leur apparition avec leurs grands espaces verts. Posséder une belle pelouse devant les édifices publics ou sa grande résidence est devenu un signe de richesse et de bourgeoisie.

La fierté d’avoir une belle pelouse s’est trensmise à tous les petits propriétaires qui possédaient une maison avec un terrain plus ou moins vaste tout autour.

La venue des banlieues a accentué l’obligation d’avoir une pelouse bien entretenue afin de s’uniformiser avec les voisins. Dans certaines villes c’est devenu une obligation d’avoir une pelouse devant la maison.

Les premiers mélanges de graines à gazon étaient constitués de mil et de trèfle. Malheureusement le mil supporte mal les tontes fréquentes et courtes.

Les grainetiers ont mis au point toute une série de graminées qui s’adaptent à la région, aux différents types de sols, de l’usage que l’on fait de sa pelouse et de la manière qu’on l’entretient.

Calendrier mensuel des travaux
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Septembre
Octobre
Novembre
Décembre

Dernière mise à jour: info@lesbeauxjardins.com
Copyright © 2000, Les Beaux Jardins