Les Beaux Jardins
Le magazine d'actualité horticole
 
Les pelouses
.

Installation d'une pelouse
Écologie
Types
Vatiétés
Le sol
Le pH du sol
Nivèlement
Encemencement
Le gazon en plaques
Les réparations
Les systèmes d'arrosage
L'entretien de la pelouse
La fertilisation
Le déchaumage
La scarification
Le terreautage
L'aération
Le chaulage
L'arrosage
Le nettoyage
Les problèmes
Les mauvaises herbes
Les insectes
Les maladies de la pelouse
Les animaux
Améliorer la fertilité du sol

Une prairie naturelle se suffit à elle-même parce qu’elle est composée d’une communauté de plantes qui s’entraident.

Une pelouse est composée seulement d’un nombre limité de graminées. Elle subit des conditions de croissance contraignantes à cause de nos attentes en densité et en apparence. Ces conditions sont supérieures à ce que le sol peut offrir.

Dans la plupart des cas, l’apport d’engrais est nécessaire. Peu importe le type d’engrais utilisé, la pelouse absorbe les éléments nutritifs dont elle a besoin sous la même forme.

Les engrais organiques nourrissent le sol qui va ensuite nourrir le gazon. Ils ont besoin des micro-organismes du sol pour nourrir l’herbe. Ces organismes du sol ont besoin d’humus et d’engrais pour vivre. L’humus qui héberge les micro-organismes du sol absorbe les minéraux du sol et l’appauvrit à la longue.

Ils sont d’origine organique par les résidus de végétaux et d’animaux, on y ajoute des minéraux sous la forme de roches broyées. Les éléments nutritifs qu’ils contiennent doivent être transformés par les organismes du sol pour pouvoir nourrir les plantes. Ils n’agissent qu’à des températures supérieures à 170 C, Le printemps ils n’agissent qu’à partir de la mi-mai. Ils ont une action lente sur les plantes.

Lorsque vous appliquez un engrais organique dans un sol qui contient peu d’humus, son action est très faible sur les plantes, c’est du gaspillage.

Commencez par ajouter de la matière organique au sol pour pouvoir utiliser des engrais organiques.

Les engrais minéraux sont produits à partir de minéraux tirés du sol et de la synthèse du nitrate par le gaz naturel.

Ils sont directement absorbés par les plantes sans l’intermédiaire des organismes du sol.

Ils agissent sur les plantes peu importe la température du sol. Pour nourrir votre pelouse tôt le printemps, les engrais minéraux sont essentiels.

Ils nourrissent aussi les organismes du sol par les surplus que les plantes n’ont pas assimilés.

Les engrais à gazon contiennent les trois éléments majeurs nutritifs dont la pelouse a besoin, soit l’azote, le phosphore et le potassium.

Les chiffres sur le sac d’engrais représentent dans l’ordre le pourcentage d’azote (N), de phosphore (P) et de potassium (K) contenu dans le mélange.

Les pelouses ont besoin d’un important apport d’azote, on suggère un engrais ayant un ration variant entre 3 : 1 : 2 et 5 : 1 : 2.

La plupart des sols argileux de la plaine du Saint-Laurent n’ont pas besoin de phosphore, donc le ratio peut être de entre 3 : 0 : 2 et 5 : 0 : 2.

La fertilisation se fait habituellement en 2 ou 3 applications; la première tôt le printemps pour démarrer la pelouse, la seconde en été pour entretenir sa coloration et la troisième en automne pour la nourrir jusqu’aux gelées hivernales et la préparer à l’hiver. La deuxième application est recommandée pour les pelouses de la façade qui contiennent du Paturin du Kentukey.

Engrais sans phosphore ni nitrate

Pour les pelouses près des cours d'eau et des lacs.

Engrais minéral

Pour les pelouses en ville et en banlieu.

Engrais naturel pour les pelouses

Calendrier mensuel des travaux
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Septembre
Octobre
Novembre
Décembre

Dernière mise à jour: info@lesbeauxjardins.com
Copyright © 2000, Les Beaux Jardins