Les Beaux Jardins
Le magazine d'actualité horticole
 
Les pelouses
.

Installation d'une pelouse
Écologie
Types
Vatiétés
Le sol
Le pH du sol
Nivèlement
Encemencement
Le gazon en plaques
Les réparations
Les systèmes d'arrosage
L'entretien de la pelouse
La fertilisation
Le déchaumage
La scarification
Le terreautage
L'aération
Le chaulage
L'arrosage
Le nettoyage
Les problèmes
Les mauvaises herbes
Les insectes
Les maladies de la pelouse
Les animaux
Écologie de la pelouse

La pelouse devrait avoir le même profil écologique qu’une prairie.

Cependant une belle pelouse a de la difficulté à accepter visuellement les plantes autres que les graminées. Il s’en suit un déséquilibre des éléments nutritifs du sol et du compagnonnage pour éloigner les insectes et les maladies.

Des pratiques culturales appropriées peuvent rétablir l’équilibre biologique de la pelouse avec son sol. Profil du sol de la pelouse

L’évolutiuon du sol de culture se fait à partir de la couverture végétale en surface et de la montée des éléments nutritifs du sous-sol.

Sur une nouvelle pelouse, rien de tout cela n’existe. Le sol est souvent de la terre de remplissage à partir des fondations de la maison. C’est un sol stérile, sans matière ni vie organique. Il faut alors ajouter une couche de sol fertile.

Dans les pelouses déjà établies, la plupart des gens ramassent les débris de tonte et empêchent ainsi la formation de la couche humifère.

Le cycle de l’humus

La nutrition

Les plantes se nourrissent à partir des minéraux et éléments nutritifs contenus dans le sol. Dans les cas de monoculture comme celle la pelouse, le sol s’épuise parce qu’il ne réussit pas naturellement à remplacer ses éléments nutritifs.

Il faut alors faire des amendements de sol et des fertilisations à chaque année.

La croissance

La plante se développe par l’action de la photosynthèse. Elle utilise en partie l’azote et le gaz carbonique de l’air ainsi que les minéraux contenus dans le sol.

La croissance est modifiée par la température, le degré d’ensoleillement et de la pluie.

La décomposition

Lorsque la plante a cessé sa croissance elle élimine ses parties aériennes devenues trop vieilles ou inutiles, elle laisse ses débris sur le sol.

Ces débris sont décomposés par les insectes, les bactéries et les champignons contenus dans la partie humifère du sol. Ils retournent au sol ce que la plante en a extrait.

Le terreautage au composts et fumiers nourrit la couche d’humus du sol, il en améliore l’activité microbienne et bactérienne.

Les fertilisations ajoutent les minéraux au sol ce que le sous-sol ne peut pas donner parce qu’il est souvent trop pauvre.

Calendrier mensuel des travaux
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Septembre
Octobre
Novembre
Décembre

Dernière mise à jour: info@lesbeauxjardins.com
Copyright © 2000, Les Beaux Jardins