E- Usages des fougères

Beaucoup de fougères sont utilisées pour usages alimentaires, industriels, médicaux ou ornementaux.

Les usages alimentaires

La Matteucie, plume d'autruches Matteucia Struttiopteris, les jeunes pousses appelées têtes de violons sont consommées comme des asperges.

Les têtes de violon poussent dans les sous-bois et les lieux humides en début du mois de mai. Les têtes de violon se récoltent quand elles ont quelques centimètres de hauteur. Il est très important de laisser quatre à cinq crosses sur chaque couronne afin d’assurer la survie de la plante.

Ce légume peut être servi comme accompagnement, cuit quelques minutes à grande eau bouillante salée et à découvert, comme tous les légumes verts, pour qu'il n'oxyde pas et conserve sa belle couleur vert profond.

Les usages médicinaux

Adiantum sp. galactogène et désintoxiquant.

Asplenium sp. expectorant, cholagogue, vulnéraire

Dryopteris filix-mas vermifuge

Osmunda regalis diurétique, astringent et vulnéraire; avec les frondes, on confectionne des coussins et matelas à action antirhumatismales.

Polypodiun sp. laxatif et expectorant.

Les plantes d'intérieur

Plusieurs espèces de fougères tropicales sont cultivées comme plantes d'intérieur.

Adiantum sp. Capillaire
Asplenium nidus-avis Doradille nid-d'oiseau
Cibotium sp. Fougère arborescente du Mexique
Cyathea arborea sp. Fougère arborescente
Cyrtomium falcatum Fougère houx
Davallaria sp. Patte-de-lapin
Nephrolepis exaltata Fougère de Boston
Phlebotium sp. Patte-de-lièvre
Platycerium sp. Corne d'élan
Polystrichum sp. Fougère houx
Pteris sp. aux formes et colorations de feuillage variées

La renaturalisation des sites

De par leur origine philogénique les fougères sont des plantes colonisatrices et conviennent parfaitement à la renaturalisation des sites

Pour un emplacement sec et ensoleillé, comme couvre sol

Dennsteadtia punctilobula, dans un sol neutre ou acide, se propage vite et peut devenir envahissante
Pteriddium aquilinum, adaptée aux prairies pauvres

Pour les sous-bois, en couvre-sol

Adiantum pedatum, pour terre calcaire en climat doux et endroit protégé
Cystopteris bulbifera, en sol neutre, endroits rocailleux
Gymnocarpium dryopteris, en sol acide et humifère
Dryopteris phegopteris (Telypteris phegopteris), à la mi-ombre en sol acide

Pour les sous-bois, en talles

Anthyrium filix-femina, sous-bois frais, bord de ruisseaux
Dryopteris spinulosa, en sol neutre à acide et tourbeux
Matteucia struthiopteris, en sol humide, de neutre à acide, à la mi-ombre

Sous les conifères, en couvre-sol

Cystopteris bulbifera, en sol neutre, endroits rocailleux
Gymnocarpium dryopteris, en sol acide et humifère
Dryopteris phegopteris (Telypteris phegopteris), à la mi-ombre en sol acide

Sous les conifères, en talles

Anthyrium filix-femina, sous-bois frais, bord de ruisseaux
Dryopteris spinulosa, en sol neutre à acide et tourbeux

Pour la stabilisation des rives en zone semi-humide ou submergée

Onoclea sensibilis, en sol neutre à acide et humide, soleil à mi-ombre
Dryopteris palustris (Telypteris palustris), idéale dans les scènes de rive ou de marécage, associée à des vivaces de ces milieux. Sol humifère ou tourbeux, humide, dans l'ombre claire ou au soleil. Supporte le calcaire. Prospère encore dans 20 cm d'eau.

   TABLE DES MATIÈRES