Les jardins aquatiques
Accueil
Types et construction Plantes aquatiques Faune aquatique Aménagement Marchands
Les ponts

L'installation d'un pont n'est justifiée que lorsque le bassin est assez grand ou pour traverser un ruisseau.

Il ne doit pas s'imposer ni couper un plan d'eau mais, au contraire, être discrètement intégré au décor.

Justification

Dans la plupart des cas, un pont est superflu voire "quétaine".

Souvent les ponts sont aussi gros que les bassins donc inutiles.

Un pont justifié est associé à un sentier, un ruisseau ou une île.

Outre sa fonction pratique, le pont sert aussi de point d'observation du bassin et des poissons.

Le modèle du pont est sutout en fonction du style de jardin aménagé, des matériaux utilisés ou des bâtisses environnantes.

même matériaux que la résidence

même matériaux que le jardin


Les ponts en bois

Le bois est le matériau le plus facile à travailler pour la construction d'un pont.

Le bois ordinaire

Le bois ordinaire , non-traité peut être du cèdre ou de la pruche. Ces essences sont résistantes à la putréfaction, même au contact de l'eau et de la terre. Ils n'ont pas besoin de peinture ni de préservatif.

Le bois traité

Le bois traité est généralement le pin ou l'épinette. Il se travaille facilement et se retrouve dans plusieurs dimensions.

Cependant vous devez traiter à nouveau chaque coupe et à chaque année comme pour les decks et patios.

Poison pour les plantes et les poissons

Le bois traité et les produits pour traiter le bois sont poisons pour les poissons.

Ne laissez jamais ces bois entrer en contact avec l'eau du bassin, cela va tuer les poissons et peut-être aussi les plantes aquatiques.

Il est souvent préférable d'utiliser des bois non-traités mais résistants à la putréfaction comme le cèdre pour les travaux délicats et la pruche pour les madriers et les poutres. L'orme est aissi imputrescible, mais c'est un bois franc dur à travailler et rare à trouver.

bois en caillebottis

pont en colombages

madriers de pruche


La pierre et le béton

La pierre est sans doute le matériau le plus naturel et durable pour faire un pont

Les roches

Les roches sont surtout utilisées en pas japonais sur l'eau ou pour traverser un bassin peu profond.

C'est souvent la solution pour les petits bassins où les ponts de bois seraient trop gros ou pour les jardins naturels.

Le béton

Les bétons moulés et travaillés au jet de sable nous ouvrent une multitude de nouvelles solutions. Avec un peu de dextérité et d'imagination, chacun peut en faire son oeuvre d'art.

pas de roches

béton imitant la roche


Les pas japonais

Le pas japonais contriue à rehausser l'effet global au jardin

Le choix des pierres

Choisissez des pierres taillées ou non dont la partie supérieurs est plane et enfoncez-les bien dans le sol pour les stabiliser.

Agencer les roches

L'axe de chaque pierre devra être perpendiculaire au chemin.

Une roche concave suit une roche convexe, ainsi de suite...

Assurez-vous de l'uniformité des pierres et du style de roches.

Plus elles sont espacées, plus on a tentance à marcher rapidement, plus celles-ci sont rapprochées, plus elles inciteront à la flânerie.

Les billots de bois

Les billots de cèdre peuvent remplacer les pierres, là ou ils sont disponibles...

pas de pierres taillées

pas en billots de cèdre


Les grands jardins

Les oeuvres d'art

Le pont chinois du jardin "aux quatres vents" de monsieur Cabot est unique en son genre.

Il s'intègre bien au paysage et le reflet dans l'eau en double sa beauté.

Notez que l'arche du pont se complète dans le reflet de l'eau.

Les madriers en zigzag

Des simples madriers disposés en zigzag, ajoute à la beauté de la partie marécageuse d'un grand étang et en permet l'observation d'un point de vue prévilégié.

à chaque virage le regard est guidé vers un autre point d'observation différent.

pont chinois de monsieur "Cabot"

madriers au-dessus d'un marécage


info@lesbeauxjardins.com
Copyright © 2000, Les Beaux Jardins
Ver. 2.5 -- Révisé -- 19 octobre 2001