Les Oiseaux au Jardin
 | Les Beaux Jardins  | Jardinons  |
Les hirondelles dans nos jardins

.

Hirondelle bicolore

Trachycineta bicolor

C'est un chasseur d'insectes mais peut aussi manger un peu de fruits sauvages.
Elle est la première hirondelle à arriver le printemps et la dernière à nous quitter en août.
Elles nichent dans les arbres creux, souvent un nid abandonné par un pic mais elle accepte facilement de loger dans des maisonnettes.

Hirondelle noire

Progne subis

La plus grosse de nos hirondelles vit surtout en colonies
C'est une grosse mangeuse d'insectes donc elle assure une protection efficace de nos jardins.
Elles nichent dans les tronc d'arbres creux mais préfèrent les maisonnettes à appartements multiples spécialement conçues pour elles. Elles affectionnent la proximité des nappes d'eau.
Les nichoirs doivent être placé de 4 à 6 mètres du sol dans un endroit découvert, suffisammant éloigné des arbres et des bâtiments tout autour.

Hirondelle rustique (des granges)

Hirundo rustica

Elles vivent en petites colonies d'au maximum une vingtaine de couples.
C'est un grand chasseur d'insectes surtout à l'aube et au crépuscule.
Elles se bâtissent un nid de boue et de brindilles sous les vérandahs, dans les hangards et les bâtiments qui lui restent accessibles jour et nuit.

Hirondelle à front blanc

Petrochelidon pyrrhonota

Elle ressemble beaucoup à l'hirondelle rustique sauf qu'elle n'a pas la queue fourchue, elle a le front blanc et le croupion brun.
Elles vivent en petites colonies mais elles sont rares.
Elles accrochent une gourde de boue sous un avant-toit en guise de nid. Pour cela elles préfèrent les vieux bois secs et dépeinturés.

Hirondelles de rivages

Riparia riparia

C'est la plus petite et la plus indépendante de nos hirondelles.
Elle a le dos brun et le ventre blanc avec un collier brun.
Elles vivent en colonies dans des terriers creusés sur les paroies des falaises, des remblais des chemins ou des carrières de sable.


Hirondelles à ailes hérissées

Stelgidopteryx serripennis

Elles font un nid en boue comme les hirondelles rustiques.
Elles nichent en couples solitaires sur les escarpements et sous les ponts, toujours près des cours d'eau et des lacs..
Plutôt rare, on ne la rencontre que dans la région de Montréal et en Ontario.

Symboles ornithologiques

Résidant toute l'année Visiteur en hiver
Résidant en été (nicheur) Migrateur au printemps et en automne

Jardins d'oiseaux
- Accueil
- Eau
- Plantes
- Sécurité
Nichoirs et leurs oiseaux
Nichoirs
Visiteurs
Merles et Grives
Merle d'Amérique
Hirondelles
Hirondelle bicolore
Mangeoires et nourriture
Mangeoires
Nourriture
Fruits
Tournesol
Millet
Chardon
Maïs
Arachides et noix
Restes de table
Oiseaux de mangeoires
Geai bleu
Cardinal rouge
Mésanges
Tourterelle
Pic mineur
Chardonneret
Roselin
Gros-bes errant
Sitelles

rejeangenest@hotmail.com
Copyright © 2000, Les Beaux Jardins
Page 402 -- Révisé -- 23 décembre 2016