Les Oiseaux au Jardin
 | Les Beaux Jardins  | Jardinons  | Le Survenant  | La Fouine |
nourriture d'oiseaux
Accueil
Les jardins d'oiseaux
Nourrir les oiseaux
Héberger les oiseaux
Observation des oiseaux
Observer les oiseaux autour de chez-soi

L'équipement de base est très simple; une paire de jumelles , un guide d'identification et un calepin de notes suffisent pour débuter.

Le télescope vient plus tard lorsque vous voulez observer en nature, surtout pour les canards et les oiseaux de rivages.

La caméra est surtout pour les vrais amateurs et les spécialistes car c'est un équipement qui devient dispendieux, surtout les télé-objectifs.

Les magnétophones peuvent être des simples petits appareils portatifs pour attirer les oiseaux ou du matériel sophistiqué d'enregistrement.

Identification des oiseaux

La forme, du corps, des yeux, des ailes et de la queue, permet souvent d'identifier un oiseau rapidement. La silouette est la première approche qui nous aide à les classer rapidement.

La taille, est le deuxième critère à considérer. Cela permet de différiencer deux espèces semblables mais de tailles différente. Certaines espèces abondantes comme les corneilles, merles et moineaux, servent de référence à la taille.

Les postures de marche ou la façon qu'un oiseau est juché est un indice important aidant à l'identification.

Les schémas de vols sont particulièrent utiles pour les oiseaux vus de loin ou qui viennent de se sauver.

Les couleurs et motifs distinctifs tel que les bandes alaires, les cercles orbitaux, les huppes, les taches et les rayures permettent l'identification de façon presque certaine et définitive.

Le chant permet de répérer les oiseaux et aussi de bien les identifier..

L'habitat est est souvent différents pour des oiseaux des la même famille. Par exemple les grives ou les moucherolles sont plus faciles à identifier lorsque l'on prend en considération l'habitat.

L'aire de répartition et les saisons, nous permettent de ne pas prendre en considération les oiseaux vivants ailleurs ou hors saison.

Lieux d'observation des oiseaux

Aux mangeoires, autour de chez-soi, est le meilleur endroit pour se familiariser avec la manupulation des jumelles, la consultation du guide d'identification et le calepin de notes.

Dans les parcs du voisinage, vous aurez l'occasion de découvrir des nouvelles espèces d'oiseaux, surtout s'il y a un étang ou une rivière.

Les guides touristiques, identifient les sites d'observations des oiseaux, tout au long de votre parcours, surtout ceux dans les parcs provinciaux et fédéraux.

Les revues, décrivent souvent des sites d'observation en détail aves les espèces observées.

Les clubs d'ornithologie, de votre région vous permettront de vivre des belles excursions en compagnie de spécialistes.

Liens wers des sites web sur les oiseaux

Périodes d'observation des oiseaux

L'hiver, aux mangeoires et autour de chez-soi, est le moment propice pour débuter l'observation des oiseaux. Il y a peu d'espèces observables, quelques douzaines à peine. C'est donc plus facile de s'habituer aux critères d'identificaton.

Le printemps, durant les migrastions et la période nuptiale, les oiseaux sont dans leurs plus belles couleurs. C'est le moment de se familiariser avec les excursions en nature et les sites d'observation prévilégiés.

L'été, en voyage, vous pourrez découvrir des sites extraordinaires et visiter des endroits insoupçonnés. C'est la période pour découvrir des nouveaux habitats et des nouvelles espèces.

L'automne, durant les migrations, l'identification des espèces devient parfois plus difficiles. Les oiseaux ont souvent un plumage juvénil ou de mue, moins coloré que durant les autres saisons. C'est l'occasion d'exercer votre expérience et acuité visuelle.

Le passage de l'oie des neiges !
Durant tout le mois d'octobre, les oies se reposent sur les battures du fleuve Saint-Laurent et dans les champs en culture environnant!

Elles arrivent de la terre de Baffin et se dirigent vers la côte ouest américaine ou le golfe du Mexique, un périple de 3500 kilomètres

Elles font le plein d'énergie le long du fleuve, avant de terminer leur voyage en novembre.

Elles font leur halte migratiore dans les régions de Montmagny et des Îles aux grues, de l'Islet-sur-Mer, au Cap-Tourmente, sur la Côte-de-Beaupré, à Baie-du-Febvre, à La Pocatière et à Rivière-du-Loup

À Montmagny, les festivités se tiennent du 3 au 13 octobre. Pour information 418-248-3954, 1-800-463-5643 www.montmagny.com

Àu Cap-Tourmente, jusqu'au 28 octobre la Réserve nationale de la faune vous accueille. Pour information 418-827-4591

À Saint-Joachim, le Festival de l'Oie des Neiges a lieu du 5 au octobre. Pour information 418-827-4591

Le centre d'interprétation de Baie-du-Febvre, près de Nicolet, présente une exposition permanente durant tout le mois d'octobre. Pour information 450-783-6996 www.oies.com

À Louiseville "La pourvoirie Domaine du Lac St-Pierre" : Le propriétaire de la pourvoirie, René Bélanger vous fait observer les oiseaux par la voie des eaux. Il vous fait embarquer dans une de ses grandes chaloupes pour visiter les marais du lac et l'archipel des îles de Sorel (819) 228-8819

Pierre Gingras

SECRETS
D'OISEAUX

La physiologie des oiseaux
leur comportement
et plusieurs anecdotes

www.edjour.com

rejeangenest@hotmail.com
Copyright © 2000, Les Beaux Jardins
Page 1 -- Révisé -- 26 décembre 2002